Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Hier matin nous avons fait  devant le sous préfet un point exhaustif des actions de l'association dans la zone de Tankanto. Le sous préfet, tout en saluant notre travail, a souhaité être mieux informé des actions de notre association particulièrement celles réalisées avec la mairie. Il s'est dit prêt à se rendre sur site afin d'évaluer lui même les impacts des programmes en cours sur les populations.

Avec Monsieur El Ibrahima Niass NDIAYE, sous préfet
Avec Monsieur El Ibrahima Niass NDIAYE, sous préfet

Avec Monsieur El Ibrahima Niass NDIAYE, sous préfet

Il suffit ensuite de traverser la route pour rejoindre le siège d'AïDA. 44 personnes travaillent ici. On y trouve un centre de formation, un conservatoire arboricole, un vaste atelier de transformation de fruits et légumes en poudre et jus de fruits, un centre de ressources en hydrologie... En bref du dynamisme et de l'innovation !

Nous sommes accueillis par le responsable du site Demba Baldé et Mme Dia, responsable de l'ONG au Sénégal.

Aïda finalise actuellement un projet de 10 carrés maraîchers dans la zone de Tankanto et prévoit les intrants et le petit matériel. De plus chaque carré bénéficiera d'un accompagnement technique de 18 à 24 mois.

Sur le programme carrés maraîchers, nous avons convenu d'organiser sous l'égide de l'ARD et de la sous-préfecture une réunion fin janvier entre les ONG, la mairie de Tankanto et notre association afin d'établir un cadre de concertation permanent

Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA

 

 

Merci à Mamm, Issa et les enfants pour l'accueil du midi. Un dernier repas du soir au Nirvana.

Clap de fin de mission ce matin.

 

Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDADirection Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA

Voir les commentaires

Petite visite hier matin au village de Saré Ousmane, situé lui aussi a quelques encablures du fleuve Casamance, le premier village ayant bénéficié de l'alphabétisation en 2015.

44 femmes gèrent depuis le mois de mai dernier un jardin nouvellement créé dans la zone de Tankanto. Ce périmètre maraîcher, créé cette année par l'ONG AïDA et le fond Catala, a été construit sur des bases solides: une rangée de parking permet à la clôture périphérique d'être solidement implantée, le système de mise en eau à partir de capteurs électrique est plus simple, les quatre bassins d'eau sont ronds et faciles d'accès.

De plus une technicienne, Kaliatou Kandé coordonne les travaux des femmes lors des 6 derniers mois. Le jardin commencé en mai est superbe avec de nombreuses essences, aubergines, carottes, tomates, piment, oignons... dont certaines en période de récolte.

Il faut dire que ces femmes ne sont pas prises à l'automne par la culture et la récolte de riz contrairement à leurs homologues de Saré Youssouph le village voisin.

Autre avantage important pour les femmes de Saré Ousmane, elles bénéficieront d'un marché non saturé en légumes au mois de décembre prochain car elles seront en avance sur le calendrier habituel de cultures légumières de la Région, les récoltes débutant le plus souvent en février ou mars.

Mamoudou et les femmes de Saré Ousmane lors d'une séance d'alphabétisation en 2015.

Mamoudou et les femmes de Saré Ousmane lors d'une séance d'alphabétisation en 2015.

Kaliatou Kandé (sur la droite) et les femmes de Saré Ousmane.

Kaliatou Kandé (sur la droite) et les femmes de Saré Ousmane.

Les récoltes ont déjà commencé à Saré Ousmane. Au second plan la clôture consolidée.

Les récoltes ont déjà commencé à Saré Ousmane. Au second plan la clôture consolidée.

 Le nouveau carré maraîcher de Saré Ousmane et la signature du protocole annuel.

Nous prenons ensuite la route vers Saré Yoba Diéga pour se rendre chez la présidente de l'Union des femmes Aminata Kandé pour signer le protocole annuel de la convention sur l'aide et l'appui aux carrés maraîchers. 250000 F CFA seront octroyés pour l'achat de graines à nouveau cette année et plus de 200000 FCFA sont prévus sur deux ans pour l'achat de plants d'arboriculture fruitière.

En l'absence du maire, nous avons dû nous rendre ensuite à la mairie de Tankanto Escale pour faire signer ce protocole par Souleymane Sow, officier d'état civil.

Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.
Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.
Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.

Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.

Voir les commentaires

Hier mercredi nous sommes restés sur kolda et fait la visite des chambres consulaires qui se félicitent comme nous du succès de l'accompagnement à la création d'entreprise et de  la dynamique de parrainage par des entrepreneurs de la Région de Kolda.

Le directeur de l'Agence Régionale de Développement de Kolda a salué notre action dans la zone de Tankanto-Escale et a promis d'associer étroitement votre association au consortium d'ONG oeuvrant autour au développement des carrés maraîchers.

Puis nous avons effectué une visite de courtoisie à la toujours dynamique ONG, FODDE.

 

 

 

Avec Yaya Camara, secrétaire général de la Chambre de commerce de kolda

Avec Yaya Camara, secrétaire général de la Chambre de commerce de kolda

Aïcha, Daouda, Abdoulaye, marraine et parrains avec Mahamadou Dramé . Secrétaire Général de la Chambre de métiers de kolda

Aïcha, Daouda, Abdoulaye, marraine et parrains avec Mahamadou Dramé . Secrétaire Général de la Chambre de métiers de kolda

Autour de  Sada Baldé, le nouveau Directeur de l'ARD de Kolda 

Autour de Sada Baldé, le nouveau Directeur de l'ARD de Kolda 

C'est toujours un plaisir de rencontrer les anciens porteurs de projets, créateurs d'entreprise et échanger avec  eux de leur réalité. La crise du COVID  au Sénégal et ses limitations de déplacement a fait souffrir l'entreprise  mécanique de Salimata Baldé. Mais aujourd'hui les clients sont revenus...

Salimata Baldé et son parrain Daouda Dialo

Salimata Baldé et son parrain Daouda Dialo

Voir les commentaires

Visite ce jour des deux carrés maraîchers à proximité du fleuve Casamance, Saré Youssouph et Boussoura. Les femmes de ces deux carrés ont déjà défriché leur terrain collectif et réalisé quelques semis... Certaines cultures de gombo, bissap et oseille sont déjà développées ici et là en fonction de l'implication personnelle de chaque femme car le terrain de 1ha est partagé entre 40 à 50 femmes.

Ici les systèmes d'irrigation fonctionnent correctement.

Les femmes de Boussoura devant une culture de gombo.

Les femmes de Boussoura devant une culture de gombo.

Au carré maraîcher de Saré Youssouph, et pour les besoin du film de l'association Issa a organisé une formation sur le compostage.

Au carré maraîcher de Saré Youssouph, et pour les besoin du film de l'association Issa a organisé une formation sur le compostage.

Le bilan des formations à l'alphabétisation s'est poursuivi dans les villages d'Handallaye Diéga et de Saré Youssouph.

Au village d'Handallaye Diéga.

Au village d'Handallaye Diéga.

Mamoudou a organisé une séance d'alphabétisation avec les femmes de Saré Youssouph pour les besoins du film.

Mamoudou a organisé une séance d'alphabétisation avec les femmes de Saré Youssouph pour les besoins du film.

Voir les commentaires

Sur la route, nous nous arrêtons tout d'abord au carré maraîcher de Sinthiou Bakhoum, jardin qui fonctionne très bien grâce au dynamisme des femmes certes, mais aussi grâce à l'appui du coordinateur technique du village Cheikh Baldé et sa présidente Sandji Sané. Les semis de quelques légumes, comme de l'oignon sont déjà en place et le renforcement de la clôture est effective.

Le jardin de Saré Demba Sounkary par contre, s'il est désormais propre et labouré avant le début de la campagne, connait des problèmes d'adduction d'eau du fait de batteries défectueuses.

Les femmes de Sinthiou Bakhoum, sa présidente et son coordinateur technique.
Les femmes de Sinthiou Bakhoum, sa présidente et son coordinateur technique.

Les femmes de Sinthiou Bakhoum, sa présidente et son coordinateur technique.

Ce jour Hélène et Mamoudou ont poursuivi les échanges autour de l'alphabétisation avec les femmes de Saré Demba Sounkary. Une partie seulement d'entre elles étaient présentes du fait des travaux de récolte dans les rizières avoisinantes.

De même au village de Médina Sambel, nouveau village candidat à l'alphabétisation en janvier prochain avec 35 femmes dont certaines ont à peine 18 ans...
L'occasion dans ce village de rencontrer la nouvelle formatrice Awa Diallo, recrutée pour cette mission pour ces deux prochaines années.

Dans le village de Médina Sambel

Dans le village de Médina Sambel

Awa Diallo à côté de Mamoudou.

Awa Diallo à côté de Mamoudou.

Point sur le projet du conducteur de tricycle, Mamadou Sow à Saré Demba Sounkari

Point sur le projet du conducteur de tricycle, Mamadou Sow à Saré Demba Sounkari

Nous terminons notre tournée par la visite du Centre de formation professionnelle de Saré Yoba, partenaire local de la dynamique de porteurs de projets d'activité ou d'entreprise.

Lamine Seydi, le sympathique chef des travaux du CFPLamine Seydi, le sympathique chef des travaux du CFP

Lamine Seydi, le sympathique chef des travaux du CFP

Voir les commentaires

Tôt ce matin nous avons d'abord été à Nemataba, village mandingue de 1400 habitants, le plus important de la commune de Tankanto. Au programme, rencontre avec les femmes alphabétisées il y a 3 ans puis avec les deux chefs d'entreprise accompagnés appelés tous deux Famara. L'un confectionne des ruches en paille, l'autre est menuisier. Nous avons échangé autour de leur métier, de la tenue de leur carnet de commandes et de comptes.

Réunion des femmes ponctuée de chants et de danses.

Réunion des femmes ponctuée de chants et de danses.

Visite de Nemataba et Marakissa et rencontre avec les parrains.
Visite de Nemataba et Marakissa et rencontre avec les parrains.

Sommes passés ensuite au village de Marakissa pour visiter le  carré maraîcher. Ensuite nous avons discuté avec les femmes et le chef de village autour des exigences d'engagement et d'assiduité des apprenantes au prochain cycle d'alphabétisation qui doit y débuter en janvier prochain.

Le carré maraîcher et ses plantations de citroniers et de cordias
Le carré maraîcher et ses plantations de citroniers et de cordias
Le carré maraîcher et ses plantations de citroniers et de cordias
Le carré maraîcher et ses plantations de citroniers et de cordias
Le carré maraîcher et ses plantations de citroniers et de cordias

Le carré maraîcher et ses plantations de citroniers et de cordias

Dans l'après midi nous avons accueilli quelques parrains des actuels créateurs d'entreprise. Ceux-ci se dit très satisfaits de cette dynamique d'échanges ces quatre dernières années. Ils ont proposé des contributions d'amélioration constructives du processus d'accompagnement des jeunes créateurs que nous soumettrons au prochain conseil d'administration de notre association.

Visite de Nemataba et Marakissa et rencontre avec les parrains.
Visite de Nemataba et Marakissa et rencontre avec les parrains.

Voir les commentaires

Issa et Mamoudou en introduction de la mission ont pris soin de réunir ce jour à Tankanto l'ensemble des acteurs associés aux programmes en cours de l'association.


Autour de la table sont présents des présidentes des groupements féminins, des porteurs de projets de création d'entreprise accompagnés depuis 4 ans, des chefs de villages, des représentants de la société civile, communale et de la MFR...

Au programme, présentation des objectifs de la mission, bilans des actions en cours... 

Rencontre plénière à Tankanto-Escale
Les présidentes des groupements féminins.

Les présidentes des groupements féminins.

Quelques créateurs d'entreprises accompagnés.

Quelques créateurs d'entreprises accompagnés.

L'ensemble des participants

L'ensemble des participants

La libre parole des uns et des autres nous a permis de rappeller les valeurs de notre l'association: favoriser les dynamiques de travail en réseau, se baser sur engagement et la prise de responsabilité des acteurs.

 

La réunion s'est finie par un repas... avant de faire un point complémentaire global des ONG, associations et groupements impliqués dans les carrés maraîchers... et le constat du manque d'interaction entre les différents intervenants.

Repas avec Mamoudou au premier plan.

Repas avec Mamoudou au premier plan.

Petit rafraîchissement de fin de journée.

Petit rafraîchissement de fin de journée.

Voir les commentaires

Dans l'attente du vol pour Dakar à Roissy.

Dans l'attente du vol pour Dakar à Roissy.

Voir les commentaires

Après un point de situation autour du riche rapport mensuel réalisé par Issa nous avons établi ensemble, le samedi 16 octobre dernier, les objectifs et programmes des deux prochaines missions, celle de novembre 2021 et celle de janvier 2022. 

Quelques échanges entre membres du CA avant l'hypothétique connexion visio avec Issa et Mamadou.

Quelques échanges entre membres du CA avant l'hypothétique connexion visio avec Issa et Mamadou.

Voir les commentaires

En début de semaine Issa, avec l'appui de Mamadou, a coordonné les activités de plantations arboricoles en particulier de citronniers dans les périmètres maraichers des villages de Sinthiou bakhoum, Marakissa, Saré Demba,  Marakissa, Sare youssouph et Boussoura Maka…

 

Pendant ces deux jours, 45 plants soit 9 plants par périmètre... Reportage en photos

 

 

 

Session de formation, rappel des principes de repiquage avant de passer à la pratique, plants de citronniers dans des gaines, repiquage de plants appelés Kodia.
Session de formation, rappel des principes de repiquage avant de passer à la pratique, plants de citronniers dans des gaines, repiquage de plants appelés Kodia.
Session de formation, rappel des principes de repiquage avant de passer à la pratique, plants de citronniers dans des gaines, repiquage de plants appelés Kodia.
Session de formation, rappel des principes de repiquage avant de passer à la pratique, plants de citronniers dans des gaines, repiquage de plants appelés Kodia.
Session de formation, rappel des principes de repiquage avant de passer à la pratique, plants de citronniers dans des gaines, repiquage de plants appelés Kodia.

Session de formation, rappel des principes de repiquage avant de passer à la pratique, plants de citronniers dans des gaines, repiquage de plants appelés Kodia.

Coupe d'une fleur et d'un arbre kordia en pleine croissance.
Coupe d'une fleur et d'un arbre kordia en pleine croissance.

Coupe d'une fleur et d'un arbre kordia en pleine croissance.

Mise en place de 9 citronniers à Sinthiou Bakhoum le lundi 11 octobre.
Mise en place de 9 citronniers à Sinthiou Bakhoum le lundi 11 octobre.
Mise en place de 9 citronniers à Sinthiou Bakhoum le lundi 11 octobre.

Mise en place de 9 citronniers à Sinthiou Bakhoum le lundi 11 octobre.

Même jour et actions au périmètre de Sare Demba Sounkary dans la zone du Diega vers Sare Yoba Diega
Même jour et actions au périmètre de Sare Demba Sounkary dans la zone du Diega vers Sare Yoba Diega
Même jour et actions au périmètre de Sare Demba Sounkary dans la zone du Diega vers Sare Yoba Diega

Même jour et actions au périmètre de Sare Demba Sounkary dans la zone du Diega vers Sare Yoba Diega

A Marakissa
A Marakissa

A Marakissa

Le 12 octobre 2021  dans le périmètre de Boussoura avec  peu de femmes à cause d'une cérémonie familiale dans le village.
Le 12 octobre 2021  dans le périmètre de Boussoura avec  peu de femmes à cause d'une cérémonie familiale dans le village.

Le 12 octobre 2021 dans le périmètre de Boussoura avec peu de femmes à cause d'une cérémonie familiale dans le village.

L'opération s'est poursuivie  le 12 octobre en après midi au village de Sare Youssouph. Beaucoup de femmes étaient au rendez vous malgré la chaleur. Le premier a planté le citonnier en guise de démonstration en boubou blanc avec bonnet à la tête est un ancien qui a été formé dans notre première pépinière arboricole à Sare Bourama Faty.

 

Les activités de cette dernière journée se sont terminées avec une séance de danse improvisée par les femmes du village au sortir du périmètre de Sare youssouph..             

Journées de plantations arboricoles au niveau des carrés maraichers de Tankanto
Journées de plantations arboricoles au niveau des carrés maraichers de Tankanto
Journées de plantations arboricoles au niveau des carrés maraichers de Tankanto
Journées de plantations arboricoles au niveau des carrés maraichers de Tankanto
Journées de plantations arboricoles au niveau des carrés maraichers de Tankanto
Journées de plantations arboricoles au niveau des carrés maraichers de Tankanto

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Haut

 

Archives

Hébergé par Overblog