Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Petit compte rendu de la journée d’hier:

Le matin : Rencontre de Daouda Diallo, parrain d’une mécanicienne auto et d’une couturière. Très sensible à l’intégration des jeunes, 4 apprentis dans son atelier, il les incite à se lancer dans l’entreprenariat.  Il indique qu’il faut les booster, les jeunes ont tendance à se suffire des besoins primaires et manquent d’ambitions. La Casamance a une force, c’est le melting-pot du Sénégal, plusieurs dialectes sont parlés par les jeunes.  Il est secrétaire du conseil de surveillance de la banque mutualiste PAMECAS.

 

L’après-midi : Visite de la banque PAMECAS et la banque des femmes MKF. Le dialogue est engagé qui doit faire l’objet d’un suivi ; le but étant de trouver un partenariat. Visite des deux carrés maraichers :  Marakissa et Saré Youssouph. La clôture des carrés est un préalable indispensable à la réussite de ceux-ci.

Avec les femmes des villages de Marakissa et de Saré Youssouph
Avec les femmes des villages de Marakissa et de Saré Youssouph

Avec les femmes des villages de Marakissa et de Saré Youssouph

Voir les commentaires

Arrivés samedi soir à Kolda en passant par la Gambie et bien des tracasseries administratives, nous avons eu une journée très calme dimanche en raison des élections départementales et municipales qui paralysent la vie quotidienne.

Nous avons rencontré Mamadou M’Baye pour préparer la réunion avec les porteurs de projets et les parrains.

Nous avons recueilli auprès de lui, son avis sur le parrainage, la possibilité pour les parrains de d’abonder au fonds de prêt. Ce moment nous a permis de commencer à coconstruire le programme de formation pour les prochains porteurs de projets qui aura lieu mercredi 26.

Nous allons rencontrer lundi après-midi en compagnie de Mamadou une petite banque mutualiste appelée Pamecas.

Ce matin, Issa nous a annoncé que le maire de Tankanto, M. SOW, n’était pas réélu.

Ce matin, séance de travail avec Issa et Mamoudou pour planifier la semaine.

Ce matin, séance de travail avec Issa et Mamoudou pour planifier la semaine.

Voir les commentaires

Mardi dernier avec Philippe  et Claudine nous avons été reçu par Laurent ROBIN, Maire et Yannick LE BLEIS, adjoint à la culture et à la vie associative.
Les élus se sont félicités de l’avancée positive des carrés maraichers portés par les groupements féminins à Tankanto, objet de la convention signée avec la municipalité.
Nous avons réfléchi ensemble pour voir à partir des actions menées à Tankanto-Escale  quelles actions peuvent être envisagées sur le territoire communal sur le volet éducation au développement en direction des écoles ou de la vie associative locale.
Rencontre avec la municipalité de Machecoul-St Même

Voir les commentaires

Très bonne année 2022 à tous les bénévoles, permanents, amis et partenaires de l'association Tankanto.

Les femmes du carré maraîcher de Sinthiou Bakhoum

Les femmes du carré maraîcher de Sinthiou Bakhoum

Voir les commentaires

Lors de notre dernière réunion de CA du 18 décembre au Mans nous avons fait  le point sur la dernière mission du mois de novembre au Sénégal. Celle–ci a permis  d’asseoir nos perspectives sur les prochaines et affiner le programme de la mission de Janvier 2022.

 

Un grand merci à la société CONTY et Dany son directeur pour son accueil ainsi qu’à l’ensemble des sarthois pour la préparation de l’excellent repas de Noël de l’association. 

Merci Denis pour les photos
Merci Denis pour les photos
Merci Denis pour les photos
Merci Denis pour les photos

Merci Denis pour les photos

Voir les commentaires

A lire aujourd’hui les articles du quotidien Ouest –France de ce jour en page 3. Ceux-ci nous renvoient aux fondements de l’action de notre association, encourager l’entreprenariat afin de combattre le mirage de la migration des jeunes sénégalais.

 

 

A la Une du journal Ouest-France
A la Une du journal Ouest-France
A la Une du journal Ouest-France
A la Une du journal Ouest-France

Voir les commentaires

Suite à la convention signée avec Aminata Kandé, présidente de l’Union des groupements de femmes, le 25 novembre dernier, une réunion a eu cette semaine. Chaque présidente de carré maraicher a reçu l’appui financier permettant d’acheter les semences maraichères pour débuter ainsi rapidement la saison culturale.

Appui à l'achat de semences maraichères
Appui à l'achat de semences maraichères
Appui à l'achat de semences maraichères
Appui à l'achat de semences maraichères
Appui à l'achat de semences maraichères

Voir les commentaires

Hier matin nous avons fait  devant le sous préfet un point exhaustif des actions de l'association dans la zone de Tankanto. Le sous préfet, tout en saluant notre travail, a souhaité être mieux informé des actions de notre association particulièrement celles réalisées avec la mairie. Il s'est dit prêt à se rendre sur site afin d'évaluer lui même les impacts des programmes en cours sur les populations.

Avec Monsieur El Ibrahima Niass NDIAYE, sous préfet
Avec Monsieur El Ibrahima Niass NDIAYE, sous préfet

Avec Monsieur El Ibrahima Niass NDIAYE, sous préfet

Il suffit ensuite de traverser la route pour rejoindre le siège d'AïDA. 44 personnes travaillent ici. On y trouve un centre de formation, un conservatoire arboricole, un vaste atelier de transformation de fruits et légumes en poudre et jus de fruits, un centre de ressources en hydrologie... En bref du dynamisme et de l'innovation !

Nous sommes accueillis par le responsable du site Demba Baldé et Mme Dia, responsable de l'ONG au Sénégal.

Aïda finalise actuellement un projet de 10 carrés maraîchers dans la zone de Tankanto et prévoit les intrants et le petit matériel. De plus chaque carré bénéficiera d'un accompagnement technique de 18 à 24 mois.

Sur le programme carrés maraîchers, nous avons convenu d'organiser sous l'égide de l'ARD et de la sous-préfecture une réunion fin janvier entre les ONG, la mairie de Tankanto et notre association afin d'établir un cadre de concertation permanent

Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA
Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA

 

 

Merci à Mamm, Issa et les enfants pour l'accueil du midi. Un dernier repas du soir au Nirvana.

Clap de fin de mission ce matin.

 

Direction Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDADirection Dioulacolon, visite du sous préfet et de l'ONG AïDA

Voir les commentaires

Petite visite hier matin au village de Saré Ousmane, situé lui aussi a quelques encablures du fleuve Casamance, le premier village ayant bénéficié de l'alphabétisation en 2015.

44 femmes gèrent depuis le mois de mai dernier un jardin nouvellement créé dans la zone de Tankanto. Ce périmètre maraîcher, créé cette année par l'ONG AïDA et le fond Catala, a été construit sur des bases solides: une rangée de parking permet à la clôture périphérique d'être solidement implantée, le système de mise en eau à partir de capteurs électrique est plus simple, les quatre bassins d'eau sont ronds et faciles d'accès.

De plus une technicienne, Kaliatou Kandé coordonne les travaux des femmes lors des 6 derniers mois. Le jardin commencé en mai est superbe avec de nombreuses essences, aubergines, carottes, tomates, piment, oignons... dont certaines en période de récolte.

Il faut dire que ces femmes ne sont pas prises à l'automne par la culture et la récolte de riz contrairement à leurs homologues de Saré Youssouph le village voisin.

Autre avantage important pour les femmes de Saré Ousmane, elles bénéficieront d'un marché non saturé en légumes au mois de décembre prochain car elles seront en avance sur le calendrier habituel de cultures légumières de la Région, les récoltes débutant le plus souvent en février ou mars.

Mamoudou et les femmes de Saré Ousmane lors d'une séance d'alphabétisation en 2015.

Mamoudou et les femmes de Saré Ousmane lors d'une séance d'alphabétisation en 2015.

Kaliatou Kandé (sur la droite) et les femmes de Saré Ousmane.

Kaliatou Kandé (sur la droite) et les femmes de Saré Ousmane.

Les récoltes ont déjà commencé à Saré Ousmane. Au second plan la clôture consolidée.

Les récoltes ont déjà commencé à Saré Ousmane. Au second plan la clôture consolidée.

 Le nouveau carré maraîcher de Saré Ousmane et la signature du protocole annuel.

Nous prenons ensuite la route vers Saré Yoba Diéga pour se rendre chez la présidente de l'Union des femmes Aminata Kandé pour signer le protocole annuel de la convention sur l'aide et l'appui aux carrés maraîchers. 250000 F CFA seront octroyés pour l'achat de graines à nouveau cette année et plus de 200000 FCFA sont prévus sur deux ans pour l'achat de plants d'arboriculture fruitière.

En l'absence du maire, nous avons dû nous rendre ensuite à la mairie de Tankanto Escale pour faire signer ce protocole par Souleymane Sow, officier d'état civil.

Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.
Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.
Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.

Signature du protocole annuel sur les carrés maraîchers chez Aminata Kandé puis à la mairie.

Voir les commentaires

Hier mercredi nous sommes restés sur kolda et fait la visite des chambres consulaires qui se félicitent comme nous du succès de l'accompagnement à la création d'entreprise et de  la dynamique de parrainage par des entrepreneurs de la Région de Kolda.

Le directeur de l'Agence Régionale de Développement de Kolda a salué notre action dans la zone de Tankanto-Escale et a promis d'associer étroitement votre association au consortium d'ONG oeuvrant autour au développement des carrés maraîchers.

Puis nous avons effectué une visite de courtoisie à la toujours dynamique ONG, FODDE.

 

 

 

Avec Yaya Camara, secrétaire général de la Chambre de commerce de kolda

Avec Yaya Camara, secrétaire général de la Chambre de commerce de kolda

Aïcha, Daouda, Abdoulaye, marraine et parrains avec Mahamadou Dramé . Secrétaire Général de la Chambre de métiers de kolda

Aïcha, Daouda, Abdoulaye, marraine et parrains avec Mahamadou Dramé . Secrétaire Général de la Chambre de métiers de kolda

Autour de  Sada Baldé, le nouveau Directeur de l'ARD de Kolda 

Autour de Sada Baldé, le nouveau Directeur de l'ARD de Kolda 

C'est toujours un plaisir de rencontrer les anciens porteurs de projets, créateurs d'entreprise et échanger avec  eux de leur réalité. La crise du COVID  au Sénégal et ses limitations de déplacement a fait souffrir l'entreprise  mécanique de Salimata Baldé. Mais aujourd'hui les clients sont revenus...

Salimata Baldé et son parrain Daouda Dialo

Salimata Baldé et son parrain Daouda Dialo

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Haut

 

Archives

Hébergé par Overblog