Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Nous nous sommes réunis hier à la mairie de Tankanto-Escale  pour la cérémonie de remise de bourses d’activités pour 10 jeunes porteurs de projet, dont 8 femmes. Autour des animateurs de l’association Tankanto étaient présents l’ensemble des chefs de village des localités concernées.

Tout s’est bien passé et chacun a exprimé sa satisfaction d’être encouragé dans sa création d’activité ; en particulier ceux qui font de l’élevage et qui étaient formés depuis longtemps et attendaient ce moment avec impatience. De notre côté nous avons rappelé les engagements de chacun pour la réussite de leur projet.

Très bonne Assemblée Générale à tous les membres de l’association demain.

Issa Mané

Remise des bourses d’activités à 10 jeunes
Remise des bourses d’activités à 10 jeunes
Remise des bourses d’activités à 10 jeunes
Remise des bourses d’activités à 10 jeunes

Voir les commentaires

Nous avons été accueillis aujourd’hui, avec Daniel et Pierre, à Nantes au siège de l’entreprise nantaise « Le phare » par Jean Lou RACINE et Patrick VALLEE, ancien et  actuel président  du « Réseau Entreprendre Pays de la Loire ».

L’objectif de cette réunion était de présenter le travail effectué par l’association dans la zone de Kolda afin de permettre à des jeunes porteurs de projet de concrétiser la création de leur entreprise grâce à un réseau de chefs d’entreprises locales qui les parrainent et les accompagnent.

Une action rendue possible grâce à la mobilisation de chefs d’entreprises essentiellement sarthois à ce jour.

Pierre, Daniel, Jean-Lou et Patrick

Pierre, Daniel, Jean-Lou et Patrick

Nous leur avons transmis les différents numéros des "Échos de Tankanto" qui font un point régulier de l'avancée de ce projet (voir le dernier Écho, le n°7 rédigé par Pierre).

Un grand merci à Jean-Lou pour son accueil au siège de son entreprise.

Voir les commentaires

Yves avec l’appui d’Issa fait le point sur les porteurs de projet accompagnés par l’association dans cette période de pandémie.

 

Point sur les bourses d’entreprendre :

Les candidats pouvant recevoir 10 nouvelles bourses sont choisis. Ce sont des personnes qui ont suivi une formation dans l’activité à développer.

Mais en raison de la situation économique actuelle Issa a décidé d’attendre des jours meilleurs pour distribuer ces bourses. Il souhaite rassembler toutes les chances pour que ces bourses soient remboursées en fin de période.

 

 

Point sur l’accompagnement des créateurs d’entreprise ayant bénéficié d’un prêt croissance :

Issa et Mamoudou poursuivent les relations avec les 5 premiers porteurs accompagnés qui ont majoritairement remboursés leur prêt. Ils suivent donc actuellement 14 entreprises dont 12 sur dans la commune de Tankanto et 2 sur la ville de Kolda.

 

La région est affectée par la pandémie. S’il y a peu de malades, l’économie, par contre, a subi de plein fouet les contraintes de déplacement et de confinement en vigueur. Issa nous indique que les menuisiers reçoivent des commandes malgré la diminution des mariages en cette période. (Les mariages entrainant généralement des commandes de mobilier pour la chambre à coucher, lit et chevets).

La garagiste a connu des journées complètes sans travail. Les pêcheurs ont moins de clients. Les couturiers n’ont pas de commande.

 

Malgré cela le moral reste positif. Un chef d’entreprise fait la remarque suivante : « C’est en période de crise qu’une entreprise doit inspirer confiance ». Les derniers porteurs accompagnés ont un bon niveau de formation. Les parrains se sont tous déplacés une fois au moins vers leur filleul depuis le début de l’année.

Certains rencontrent des problèmes d’approvisionnement de matières premières ou d’écoulement de leur marchandise du fait du manque d’argent des populations. Le boulanger par contre lui profite du Carême pendant lequel les populations consomment beaucoup de pain.

Il a pris une initiative après avoir consulté son parrain (le pêcheur Ibrahima Kandé) ; Il a décidé d’élever des poulets en complément de son activité.

 

Selon les toutes dernières nouvelles d’Issa, le gouvernement commence à libérer les déplacements en raison des fêtes  de la fin de Ramadan qui arrivent prochainement. Ceci devrait permettre une reprise d’activité progressive. Les parrains et la marraine ont indiqués à leurs filleuls : « il faut de la patience devant cette situation de Corona virus ».

Mamadi Sagna, accompagné dans sa création d'entreprise de boulangerie, a pris l'initiative de faire également de l'élevage de poulets.

Mamadi Sagna, accompagné dans sa création d'entreprise de boulangerie, a pris l'initiative de faire également de l'élevage de poulets.

Voir les commentaires

Au Sénégal alors que l'épidémie COVID 19 se poursuit mais semble relativement contenue, le président Macky Sall a annoncé hier  un net assouplissement des restrictions mises en place depuis 50 jours avec la réouverture partielle des marchés, écoles, lieux de cultes et la reprise des transports collectifs.

La zone de Kolda a été peu touchée par cette pandémie. Issa, notre coordinateur nous fait un premier bilan de l’activité de l’activité des carrés maraichers pour la première année de mise en culture.

 

 

« La campagne maraîchère tire vers la fin malgré les problèmes d'irrigation, les équipements du programme P2RS, n’étant pas à ce jour encore finalisés. Cependant trois groupements de femmes ont mené l'activité jusqu'au bout : Saré Youssouph, Boussoura et Sinthiou-Bakhoum.

Le groupement de Sinthiou- Bakhoum qui a démarré très tôt a fait des résultats honorables en produisant des oignons, des choux pommés, des gros piments et d'autres cultures à cycle long. Les trois groupements féminins ont aussi cultivé les légumes qui entrent dans la préparation des repas locaux oseille, gombo et aubergines.

Les femmes se sont donc adaptées à la situation avec une bonne planification de l'activité de façon à éviter certains obstacles naturels car la chaleur est très forte de février jusqu'à maintenant en mai… avec la fin des récoltes et la nécessité d'un arrosage toujours régulier.

La formation organisée a eu des impacts positifs dans la conduite technique et organisationnelle (cotisations pour achats de semences,  mise en place d’un règlement du carré maraîcher accepté par tous). Les femmes “relais techniques” ont véritablement bien joué leur rôle et nous l'avons constaté lors des sessions de formation.

Reste maintenant à préparer la prochaine campagne hivernale en espérant que les problèmes techniques d'irrigation seront résolus au plus vite... car la mobilisation forte des femmes sur l’arrosage a perturbé la bonne tenue des cours d'alphabétisation pour les femmes du village de Saré Youssouph.

Bilan de l'activité des carrés maraichers à Tankanto
Bilan de l'activité des carrés maraichers à Tankanto
Dans le carré maraicher de Saré Youssouph

Dans le carré maraicher de Saré Youssouph

Oumou Diamanka présidente du groupement des femmes de Saré Youssouf.é

Oumou Diamanka présidente du groupement des femmes de Saré Youssouf.é

Voir les commentaires

Hier notre Conseil d’administration à St Pavace a fait une place importante au suivi des programmes en cours suite à la mission de janvier.

 

Sur les carrés maraichers (dont 3 carrés sur 6 sont en fonctionnement, Saré Youssouph, Boussoura, Sinthiou Bakhoum) les membres de commission qui ont suivi ce programme, Elise, Christine et René  ont fait un bilan positif de la mobilisation des femmes et du suivi du programme de formation coordonné par l’association.

En revanche les investissements du programme P2RS ne sont pas terminés dans l’ensemble des carrés et au mieux deux bassins de réserve d’eau peuvent être remplis. De plus la pompe solaire de chaque carré est le plus souvent défaillante et peine à remplir les deux bassins… Là encore comme le rappelle Issa l’adage « tout ce qui doit être fait pour moi, sans moi est contre moi » est au cœur de la problématique actuelle de ce projet…

 

L’ensemble des parcelles ont été mises en culture sur les 3 carrés maraichers opérationnels.

L’ensemble des parcelles ont été mises en culture sur les 3 carrés maraichers opérationnels.

Les femmes s’organisent pour elles-même pour compenser le dysfonctionnement des pompes avec l’appui des jeunes.

Les femmes s’organisent pour elles-même pour compenser le dysfonctionnement des pompes avec l’appui des jeunes.

Sur l’accompagnement à la création d’entreprises: Daniel, Yves et Jean-François se sont félicités de la réussite de l’action en direction des créateurs d’entreprise avec un remboursement effectif des prêts d’honneurs par les jeunes et une implication forte des acteurs locaux dans le projet qui se sont peu à peu appropriés le concept (parrainage réussi des chefs d’entreprise, création de la commission locale de sélection des projets, vif intérêt de la Chambre des métiers de Kolda).

Fort de ce compte rendu chacun des membres présents a pu s’impliquer dans une commission qui permettra de mieux affiner les axes d’amélioration sur les actions en cours en vue de notre Assemblée Générale de juin prochain.

Conseil d'administration dans la Sarthe
Conseil d'administration dans la Sarthe
Un grand merci à Daniel pour son accueil et à Denis pour les photos.

Un grand merci à Daniel pour son accueil et à Denis pour les photos.

Voir les commentaires

Ils sont bien arrivés samedi matin à l'aéroport de Nantes, en forme et satisfaits de leur séjour au Sénégal.

La délégation nous fera un bilan de leur mission lors de notre prochaine réunion en Sarthe le 29 février prochain.

Merci à Christine, Jean-François, Elise, Yves, René et Daniel

Merci à Christine, Jean-François, Elise, Yves, René et Daniel

Voir les commentaires

Elise nous raconte en images les derniers moments les derniers moments à Tankanto-Kolda.

Lundi, Mamadou nous a fait un petit cours d'alphabétisation avec quelques femmes à Saré Youssouf Il est parfait dans ce rôle. On sent qu'il aime enseigner !

Lundi, Mamadou nous a fait un petit cours d'alphabétisation avec quelques femmes à Saré Youssouf Il est parfait dans ce rôle. On sent qu'il aime enseigner !

Mardi matin, c’est l’heure du départ et des remerciements à Issa et Mamadou. Direction Carabane en taxi brousse.Mardi matin, c’est l’heure du départ et des remerciements à Issa et Mamadou. Direction Carabane en taxi brousse.
Mardi matin, c’est l’heure du départ et des remerciements à Issa et Mamadou. Direction Carabane en taxi brousse.

Mardi matin, c’est l’heure du départ et des remerciements à Issa et Mamadou. Direction Carabane en taxi brousse.

Voir les commentaires

Hier midi la signature des protocoles et des chartes de parrainage a eu lieu en présence du représentant de M. le Maire, excusé, des chefs de villages, des porteurs de projets et leurs parrains et marraines et de l’association Tankanto « initiatives solidaires ».

700 000 FCFA ont été répartis entre les 5 porteurs en fonction de leur demande et de leur projet.

Cette cérémonie a été suivie de la photo traditionnelle sur le perron de la mairie et d’un repas préparé par les femmes du village. 

Signature des protocoles de fin de mission
Signature des protocoles de fin de mission
Signature des protocoles de fin de mission
Signature des protocoles de fin de mission
Signature des protocoles de fin de mission

Hier après midi, rendez-vous à la Chambre des métiers où nous avons été reçus par Samsoudine Dramé, Secrétaire général. Nous avons eu un très bon échange avec Mr Dramé auprès de qui nous avons fait un rapport de nos travaux de la semaine. Il a de très bons échos de notre programme qui est très apprécié par les membres de la Chambre des métiers.

Nous lui avons indiqué le nom des entrepreneurs accompagnés cette année et la liste de leurs parrains. Nous lui avons indiqué que nous étions allés rencontrer tous les porteurs et que nous leur avons demandé d’adhérer à la Chambre des métiers et de l’artisanat. Il appartient maintenant aux membres de la CMA d’aller vers ces entrepreneurs pour les aider à valider leur adhésion. 

Voir les commentaires

Commission carré maraichers

« Hier visite des trois derniers carrés de Saré Demba Sounkay, Sinthiou Bakoum et Marakissa. Le sixième de Saré Yéro Baldé n’est pas opérationnel encore.

Deux carrés sont décourageants. Pour l’un le grillage à été enfoncé et des piquets cassés.  Les vaches sont venues manger les arachides plantées et rien n’a été fait au niveau de l’eau.

Pour l’autre un forage est finalisé, les panneaux solaires existent mais rien n’est relié ! 

Par contre le troisième est très beau. Il y a eu une grande mobilisation des habitants qui ont renforcé les piquets par d’autres piquets intermédiaires en bois. L’organisation est collective.

Les femmes vont bientôt faire leur première récolte d’oignons qu’elles iront vendre au marché. 

Au total 3 carrés sur 5 ont bien démarré ; ceux de Boussoura, Saré Youssouf et Marakissa ».

 

Poursuite de l’avancée des projets entre Kolda et Tankanto
Poursuite de l’avancée des projets entre Kolda et Tankanto
Poursuite de l’avancée des projets entre Kolda et Tankanto
Réunion au village de Marakissa

Réunion au village de Marakissa

Pique-nique dans le village

Pique-nique dans le village

Commission création d’entreprises

« Hier, nous avons rencontré sur Kolda, Kourou Marena, Abdoulaye Diakhité et Adama Boly parrains de la première et deuxième promotion. Avons vu également rencontré avec son parrain  Daouda Diallo la mécanicienne Salimata Baldé, bénéficiaire d’un programme d’appui l’an dernier"...

Poursuite de l’avancée des projets entre Kolda et TankantoPoursuite de l’avancée des projets entre Kolda et Tankanto

"Le témoignage de la mécanicienne a été émouvant. Elle nous a remercié d’avoir pu bénéficier de ce prêt qui lui a permis de stocker des produits (huile, lockheed, etc..) sur lesquels elle gagne plus que sur ses Réparations. Elle a reçu la visite de ministres et elle a parlé de l’association et de notre aide à la radio .... On est aux anges »...

Poursuite de l’avancée des projets entre Kolda et TankantoPoursuite de l’avancée des projets entre Kolda et Tankanto
Poursuite de l’avancée des projets entre Kolda et Tankanto
La mécanicienne Salimata Baldé avec Daouda son parrain

La mécanicienne Salimata Baldé avec Daouda son parrain

Voir les commentaires

"Journée mémorable hier pour notre commission. A 9h30 nous sommes partis pour la mairie de Tankanto accompagné de Mamadou Mbaye et de Abdoulaye Diakhité. A 10h30, nous étions rejoint  par Anso Diambang Sociologue et formateur en entrepreneuriat. De 10h30 à 11H00 ces 3 membres de la commission ont eux même créé leur grille d’évaluation ainsi que leur système de notation. Mamadou Mbaye accepte d’être le président du comité. A 11h00 le premier des 6 porteurs présents entrait dans la salle pour un entretien de 15 minutes dans la langue de son choix. A 13h00 les choix de 4 porteurs était fait ainsi que le procès verbal ci joint. 

Aujourd’hui, nous voyons la 5ème personne qui est une femme. Elle était malade ce matin mais son dossier semble solide. Elle s’installe à Kolda. Tous les parrains sont trouvés dont un ancien porteur de projet la 1 ère année et 3 nouveaux dont Mamadou Mbaye. Nous sommes ravis et épaté par la qualité du travail de la commission"

Pour l’équipe, Yves

La sélection des projets des créateurs d’entreprise en ce 4ème jour à Tankanto Kolda
La sélection des projets des créateurs d’entreprise en ce 4ème jour à Tankanto Kolda
La sélection des projets des créateurs d’entreprise en ce 4ème jour à Tankanto Kolda
La sélection des projets des créateurs d’entreprise en ce 4ème jour à Tankanto Kolda
La sélection des projets des créateurs d’entreprise en ce 4ème jour à Tankanto Kolda
Les porteurs de projets, le jury et les membres de la délégation

Les porteurs de projets, le jury et les membres de la délégation

Participation ensuite à la fête d'un village

Participation ensuite à la fête d'un village

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Haut

 

Archives

Hébergé par Overblog