Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Samedi dernier, les participants de la prochaine mission se sont réunis chez Emmanuel Dilé pour préparer la mission de fin Octobre à Tankanto.

 

Une fois les affaires logistiques et d’organisations matérielles passées en revue, nous avons construit le contenu de notre séjour sur place en lien avec les réflexions du projet 2017/2019 que nous avons commencé à mettre en perspectives au sein de l’Association.

 

Issa nous conseillera et organisera les choses sur place avec les acteurs locaux pour :

  • Faire le point financier avec Issa sur le programme FSD, puis rencontre avec Pierre Daniel Calonne pour échanger sur le prolongement du FSD ;
  • Prendre des contacts avec les groupements d’entreprises locaux et institutionnels à Kolda ;
  • Commencer à lister avec Issa et Mamadou les jeunes qui pourraient entrer dans une démarche « Sénior » de développement de leur activité économique avec tutorat et implication du Crédit mutuel du Sénégal ;
  • Redéfinir le cadre avec Issa des prochaines bourses femmes. Rencontrer les femmes du groupe des 10 familles Test FSD, pour mesurer impact formation au genre ;
  • Voir pour le lancement d’un nouveau groupe d’alphabétisation et son implantation géographique. Réfléchir avec l’Infirmier du poste de Santé sur l’implication en matière de prévention Hygiène…. dans le cadre des formations ;
  • Préparer les rencontres avec le Maire, le S/Préfet, le directeur du Collège ;
  • Faire un point d’étape au centre de ressources sur son fonctionnement ;
  • Passer un temps de rencontre dans les villages avec femmes ayant bénéficié des bourses d’entreprendre…
Préparation de la mission d'octobre

Voilà les grandes lignes de cette prochaine mission, que bien sur nous adapterons au fil du rythme local. Nous ferons une priorité des contacts avec les chefs d’entreprises locaux et les organismes institutionnels qui pourraient s’impliquer dans notre prochain programme 2017/2019.

 

Un grand merci à Emmanuel pour son accueil ce qui à mi-chemin Sarthe /Loire Atlantique à donner un espace de travail et de repas pour l’équipe.

 

 

Elise, Liliane, Denis et Pierre

Préparation de la mission d'octobre

Voir les commentaires

Grâce au programme FSD, il était prévu d’attribuer 75 bourses aux jeunes femmes de la commune de Tankanto désireuse d’entreprendre une activité génératrice de revenus afin d’améliorer leur condition de vie. 58 femmes sont déjà bénéficiaires d’un prêt en 2015 et 2016. 17 femmes viennent d’obtenir à leur tour une bourse d’entreprendre en aout dernier.

 

 

Pour les 58 premières bénéficiaires les activités entreprises par les femmes sont :

  • L’élevage de petits ruminants, pour la grande majorité,
  • Le petit commerce,
  • La poterie,
  • les équipements de trait,
  • le maraichage.

 

Pour ce qui concerne le remboursement des créances, les opérations de recouvrement ont déjà démarré, sur les 58 femmes bénéficiaires du financement, 41 vont avant fin 2016 rembourser comme suit la somme de 1 600 000 f CFA :

  • Remboursement intégral de leur prêt : 23 femmes détentrices de bourses de campagne = 1 150 000 f CFA
  • Remboursement de moitié leur prêt : 18 femmes détentrices de bourses d’investissement =  450 000 f CFA

 

Ces remboursements permettront à d’autres femmes de bénéficier de prêts sans intérêt en 2017.

 

 

 

Cette jeune femme a bénéficié d'une bourse d'investissement de deux ans pour débuter son activité d'élevage.

Cette jeune femme a bénéficié d'une bourse d'investissement de deux ans pour débuter son activité d'élevage.

Voir les commentaires

Le programme de soutien à la création d’activité, à l’alphabétisation et à la formation professionnelle des jeunes femmes de TANKANTO se poursuit grâce au Fond social de  développement. Issa, notre coordinateur, a fait cet été le point sur le volet formation  (réunions de sensibilisation au genre, alphabétisation et formation technique).

 

 

Les réunions de sensibilisation au genre :

 

Le résultat attendu de cet axe de travail dans le cadre du projet FSD est de sensibiliser 200 femmes par des réunions d'information sur le genre.... Elles doivent contribuer à une sensibilisation sur la place de la femme dans la société rurale sénégalaise, l’intérêt de l’équilibre hommes/femmes. Le choix des causeries, de leurs contenus et de leur durée est à l’appréciation des deux coordinateurs en fonction des besoins recensés et sera élaboré en amont des interventions. Des personnes  ressources interviennent également suivant les besoins identifiés (techniques, santé, hygiène…) toujours dans l’objectif de favoriser l’autonomisation des femmes et le rôle de chacun dans la famille pour l’amélioration du bien-être.

 

Suite au rapport intermédiaire des actions d’information et de sensibilisation sur le genre se sont poursuivies dans les villages. Dans ce cadre axe, nous n’avons jamais perdu de vue  que l’enjeu est important, il s’agit  d’orienter le processus  afin d’obtenir auprès des populations  le développement permanent d’une culture de changement social.

 

Les femmes sont toujours au cœur de nos  préoccupations afin qu’elles jouissent des mêmes opportunités et ressources que les hommes pour le bien être dans leur famille.

 

Dans les causeries, nous insistons à chaque fois sur l’esprit de partage, d’autonomie et le sens des responsabilités, sans lesquels il n’y aura point d’équilibre dans les ménages, mais aussi une appropriation des actions initiées en faveur des femmes.

 

Il faut souligner qu’auparavant, nous avons mené des enquêtes avec un questionnaire permettant de recueillir  des informations complémentaires dans 10 ménages pour voir :

  • L’implication ou non des femmes dans la gestion des ménages.
  • Les difficultés rencontrées par les femmes dans leur ménage.
  • Les rapports entre les hommes et les femmes dans un ménage.
  • Les obstacles qui entravent l’autonomisation des femmes
  • L’éducation des filles, les problèmes de santé dans les ménages.

 

Les réponses obtenues ont permis d’orienter les causeries vers une démarche participative et active. Ces informations nous permettront également de mesurer les changements potentiels de pratique et de perception à la fin du projet. A ce jour notre stratégie semble produire  des échos favorables dans certaines familles et ménages et le travail va se poursuivre.

 

Depuis le début de cette sensibilisation et par des échanges que nous avons avec  des collaborateurs qui s’intéressent au genre, l’implication des hommes  au processus est toujours  nécessaire pour que les acquis  soient durables.

 

De décembre 2014 à nos jours, nous avons organisé des séances d’informations et de sensibilisation qui ont touché 265 femmes et 71 hommes, pour un total de 12 séances dans l’ensemble de la communauté de Tankanto. Toutes les femmes qui ont été formées ou qui ont bénéficié d’une bourse (205) s’y sont impliquées.

 

Une séance d’information et de sensibilisation sur le genre et l’autonomisation des femmes dure 1h 30 et peut aller jusqu’à 2 heures, car les échanges sont quelques fois passionnants.

 

Nous portons des plaidoyers auprès des autorités à chaque occasion.

Réunion de sensibilisation sur le "genre" animée par Mamoudou et Sangui, la présidente de l'association féminine

Réunion de sensibilisation sur le "genre" animée par Mamoudou et Sangui, la présidente de l'association féminine

Les formations :

 

 

Le résultat attendu de formations en direction des jeunes femmes devant ou ayant bénéficié d’une bourse d’entreprendre dans le cadre du projet FSD est le suivant :

  • 55 femmes alphabétisées sur deux ans,
  • 200 femmes formées sur des cycles de formations professionnelles ou économiques.

 

Dans la continuité de l’année 2015 les cours d’alphabétisation se sont poursuivis en 2016 pour 60 femmes avec les mêmes effectifs dans 2 villages  pour la langue poular :

  • Saré ousmane avec 35 femmes,
  • Hamdallaye Diéga avec 25 femmes.

 

Dans cette dernière classe, les auditrices viennent de quatre villages proches de Hamdallaye Diéga.Compte tenu des préoccupations des auditrices, deux jours de cours sont maintenus par semaine, quatre heures sont prévues par jours de cours. La durée des cours est de six mois par an et pour deux ans et elles sont dans leur deuxième année de formation.

 

 

Pour permettre à certaines femmes déjà initiées en alphabétisation et même en français (niveau primaire) des cours de maintien  sont organisées par les moniteurs pendant surtout les jours de repos en hivernage. Pour permettre aux soixante femmes inscrites dans les deux classes de parfaire leur apprentissage en lecture et calcul, 124 manuels en poular sont mis à leur disposition depuis janvier 2016.

 

 

Les acquis se renforcent et les rapports mensuels sur le fonctionnement des cours sont établis par les deux moniteurs.

 

Les femmes participent aussi aux causeries sur l’hygiène et la prévention de certaines maladies courantes :

  • La prévention du paludisme
  • Comment lutter contre le péril fécal
La classe d'alphabétisation d'Hamdallaye Diéga

La classe d'alphabétisation d'Hamdallaye Diéga

Quant aux formations professionnelles ou économiques, elles sont organisées et programmées pour permettre aux femmes de mener à bien leurs activités. Au total, nous avons pu tenir sept (7) sessions de formation professionnelles en  faveur de 205 femmes sur les thèmes suivants :

  • Techniques maraichères avec 2 sessions de 6 jours dans 2 villages avec 35 femmes
  • Techniques d’amélioration de l’élevage avec 2 sessions dans 2 villages en 5 jours   pour 65 femmes.
  • Gestion des activités génératrices de revenus : 3 sessions de 7 jours dans 3 villages pour 105 femmes.

 

 

Toutes les femmes qui ont déjà reçu leur bourse sont formées dans les deux activités principales (Maraichage – élevage) et la formation en gestion des activités génératrices de revenus était ouverte à toutes les femmes et nous en avons fait une obligation.

 

 

Les femmes (17) qui attendent à recevoir leur financement sont déjà formées  dans l’activité qui les intéresse et dans la gestion économique.

 

 

Un prestataire de service a dispensé les formations en élevage et Issa Mané a animé celles qui concernent le volet maraichage et la gestion des activités génératrices de revenus (théorie pratique).

Formation technique en maraichage animée par Issa.

Formation technique en maraichage animée par Issa.

Voir les commentaires

Il y a 15 jours, le samedi 18 Juin 2016 de 10h30 à 12h30 en Sarthe nous avons tenu notre conseil d’administration.

Nous avons d’abord accueilli Joëlle qui souhaite découvrir l’association qu’elle connaissait partiellement par son Frère Patrick LEGEAY, apiculteur qui a participé à l’animation et aux formations dans le cadre du projet apicole à Tankanto.

Par la magie de Skype, Issa et Mamadou étaient en contact avec nous pour faire un point des activités qu’ils accompagnent au quotidien à Tankanto. Leurs derniers bilans sont précis et montrent bien les évolutions et les difficultés rencontrées. Quelques points ont été complétés avec un échange avec eux. Pierre nous en a fait le compte rendu :

Point sur le projet FSD en cours

  • Approche équilibre hommes/ femmes/genre : Ce sujet fait partie des compléments d’informations demandés par Pierre Daniel Calonne suite à la dernière évaluation. Issa nous indique que 10 familles ont été ciblées comme échantillon représentatif afin de donner des points d’observation pour le prochain bilan du FSD. Il sera en particulier observé les questions d’Education, de Santé, de la Gestion familiale, des décisions économiques de ces familles et à travers cela les évolutions observées ou non suite aux « causeries et formation genre ». Par ailleurs Issa nous a indiqué d’un partenariat avec le Centre de Saré Yoba était actif concernant les grossesses précoces pour jeunes scolarisées.
  • Alphabétisation : Malgré les activités, les femmes sont très assidues et demandeuses. Une réussite et un objectif majeur comme l’écrit Issa dans son rapport. Des reconnaissances de participation ont été décernées aux participantes.
  • Bilan FSD et 3ème tranche de financement : Issa et Mamadou feront le bilan qui sera présenté à Pierre Daniel Calonne avec les pièces justificatives. Il devra prendre en compte les 4 observations précédentes formulées au moment du bilan intermédiaire. (questions : remboursements, critères évaluation au genre, et bilan quantitatifs bourses et alphabétisation).
  • Projet jeunes et FSD/ élevage des animaux: lors de l’échange avec Issa et Mamadou, ils ont insisté sur l’aide qui pourrait être apporté sur les semences fourragères afin d’améliorer le rendement en viande, lait et santé aux animaux d’élevage. (voir prochaine mission).

Les actions suivies par l’association

  • Remboursements des prêts Bourses Entreprendre jeunes : on peut être surpris, mais il faut relativiser ce chiffre de 51.97% car il englobe l’ensemble des prêts octroyés dont certains sont récents et ne sont donc pas arrivés à échéance.
  • CUMA : La situation reste bloquée sur les remboursements et les possibles prêts pour les zones hors MFR. Lors du dernier CA du 10/04/2016, nous avions pensé apporter des fonds afin de débloquer la situation, mais il parait plus pertinent que le retour des fonds FSD soit consacré à des aides matérielles ponctuelles pour des situations et des projets particuliers par exemple vers les personnes handicapées.
  • Centre de ressources : comme indiqué dans le compte rendu, le CEM est maintenant équipé d’ordinateurs et les enseignants sont moins utilisateurs et présents sur le centre de ressources. Ce qui confirme l’observation qui avait été faite lors de la dernière mission que cet équipement soit organisé en lien avec les services de la commune.
Un repas ensemble a conclu comme d'habitude nos travaux.

Un repas ensemble a conclu comme d'habitude nos travaux.

Nous avons ensuite étudié 4 autres sources de financement pour construire un projet à l’horizon 2017 en prolongement du FSD sur les bases définies au rapport d’orientation de la dernière AG (développement économique pour les jeunes sur trois niveaux : Séniors, Juniors, Débutants), à savoir :

  • L’Agence de micro – crédits
  • FRASICOD (Région des pays de la Loire)
  • Loire Atlantique, solidarité sans frontière Conseil départemental de
  • Fonds parlementaire de la députée du Pays de retz, Monique Rabin.

La prochaine mission se déroulera fin octobre début novembre 2016 avec les objectifs suivants :

  • Faire le bilan du FSD en fin de programme
  • Participer avec les femmes des 10 familles à l’évaluation sur l’équilibre hommes / femmes / formation au genre
  • Rencontrer les acteurs locaux sur place. (mairie, acteurs économiques, chambres consulaires à Kolda…)
  • Etudier utilisation des fonds spécifiques avec Issa et Mamadou.
  • Mettre en place le projet 2017 2019 sur le développement économique pour les jeunes sur trois niveaux : Séniors, Juniors, Débutants.

Denis, Elise, Liliane, Joëlle et Pierre devraient y participer.

Françoise souhaite faire une coupure avec l’Association. Nous l’avons remercié pour les différentes actions qu’elle a menées avec l’association durant toutes ces dernières années et nous souhaitons qu’elle revienne à l’issue de ce break.

Françoise souhaite faire une coupure avec l’Association. Nous l’avons remercié pour les différentes actions qu’elle a menées avec l’association durant toutes ces dernières années et nous souhaitons qu’elle revienne à l’issue de ce break.

Un grand Merci à Elise pour son accueil chaleureux et le repas après le CA. Elise, ici lors de sa dernière mission à Tankanto avec Issa et Mamoudou.

Un grand Merci à Elise pour son accueil chaleureux et le repas après le CA. Elise, ici lors de sa dernière mission à Tankanto avec Issa et Mamoudou.

Voir les commentaires

Ci joint le compte rendu de l’audit réalisé le mois dernier par Pierre Daniel Calonne, conseiller pour le développement local de la Casamance du Pôle de la Coopération Non Gouvernementale de l’ambassade de France au Sénégal.

 

 

La rencontre s’est déroulée avec la Présidente de l’association féminine des MFR (Mme Sandji MANE), son coordinateur (Issa MANE) et un animateur/alphabétiseur (Mamoudou SANE). Plusieurs autres membres du comité de gestion avaient été conviés à ce point d’étape du projet FSD, mais ils n’ont pas pu répondre présents en raison de la période de récolte de l’anacarde.

Pierre DANIEL CALONNE avec le maire de Tankanto

Pierre DANIEL CALONNE avec le maire de Tankanto

1. Etat d’avancement du projet FSD

- Les cours d’alphabétisation et les formations techniques

La deuxième année du cursus d’alphabétisation est en cours, avec 60 femmes formées sur 2 sites différents. L’assiduité aux cours est satisfaisante (96,5%), avec une petite baisse de fréquentation notée en avril car la période est moins propice (nombreuses fêtes religieuses, période de récolte de l’anacarde, etc…). Une sensibilisation a été faite auprès des chefs de village concernés pour sensibiliser sur l’importance de suivre les cours avec assiduité. Suite à des besoins identifiés lors de la mission d’évaluation à mi-parcours en novembre dernier, des manuels de calcul et de lecture (184) ont été acquis et mis à disposition des apprenantes, ce qui favorise grandement l’apprentissage et le travail hors des temps de formation. Les cours prendront fin en juin 2016.

Deux remarques principales ont été faites pour cette activité :

- la nécessité d’insister sur la mesure de la progression pédagogique des apprenantes pour bien évaluer l’impact des formations. Des évaluations sont menées chaque mois, elles seront ainsi compilées à partir du prochain rapport d’activités trimestriel ;

- la certification de cette formation en fin de parcours. Il a été suggéré d’aller rencontrer le référent « alphabétisation » à l’IDEN pour lui présenter le contenu des formations et le CV des apprenants afin d’étudier la possibilité d’une certification MFR Tankanto / IDEN.

En ce qui concerne les formations techniques, 110 femmes ont suivi depuis le début de l’année 2016 des sessions en (i) gestion des AGR et (ii) techniques d’amélioration de l’élevage. A ce jour, 205 femmes ont ainsi bénéficié d’une formation technique, ce qui permet d’ores et déjà de dépasser l’objectif initial de 200 femmes fixé dans la convention. Il a été noté une réelle amélioration dans la tenue des cahiers de gestion, avec un impact palpable des formations en AGR et des formations en alphabétisation d’après les missions de suivi effectuées par les animateurs.

- Les bourses pour entreprendre

17 nouvelles bourses octroyées dans le courant du premier trimestre 2016, portant le nombre total de bourses octroyées à 58 depuis le début du projet (pour un objectif de 75). Les secteurs d’activités privilégiés par les femmes restent concentrés autour de l’élevage, du maraichage et du petit commerce. Les 17 dernières bourses à attribuer le seront dans les prochaines semaines.

Outre l’attention particulière à porter au remboursement (voir ci-dessous), il a été demandé de travailler sur des indicateurs précis à même de suivre l’évolution de l’activité des bénéficiaires (avant, pendant et après le prêt) afin de pouvoir bien évaluer l’impact économique du projet et, par là-même, disposer d’arguments pour l’élargissement du dispositifs auprès d'autres partenaires (notamment du secteur bancaire).

Point d'étape sur le projet FSD

2. Le remboursement des premiers prêts

Le premier trimestre 2016 a vu les premières échéances arriver à leur terme. Le taux de remboursement a atteint 65% de ces échéances, ce qui est n’est pas totalement satisfaisant. Il faudra mettre en place un suivi particulier dans les prochaines semaines pour vérifier le respect des engagements de remboursement des bénéficiaires. Le coordinateur et la Présidente de l’association ont confirmé la volonté de toutes les femmes en ce sens et expliqué les retards par (i) des activités d’élevage prééminentes qui nécessitent du temps avant de porter leur fruit et (ii) le démarrage de la période de récolte et de vente des noix d’anacarde, qui devraient permettre aux ménages de disposer de liquidités suffisantes pour rembourser les prêts dans les prochaines semaines.

Si le souhait des bénéficiaires de conforter leur capital est compréhensible, j’ai insisté sur la nécessité de respecter les engagements de remboursement pris, notamment pour des raisons de crédibilité et de confiance. Les animateurs effectueront dans les prochains jours des tournées spécifiques en ce sens.

J’ai également préconisé de mettre en place un suivi spécifique des femmes qui ont honoré leurs remboursements et d’accompagner celles qui le souhaitent vers l’ouverture de comptes bancaires et vers des dispositifs de financement plus ambitieux. La CMS de Kolda a confirmé sa disponibilité pour accorder à ces bénéficiaires des prêts à taux préférentiels.

Point d'étape sur le projet FSD

3. Les activités liées à l’approche genre

La formation des femmes (notamment en alphabétisation) et le fait qu’elles aient pris l’initiative de projets économiques a eu, d’après la Présidente, un impact réel sur la vie dans les ménages. Suite à nos précédents échanges, le coordinateur a pris contact avec plusieurs autres organisations intervenant dans ce domaine à Kolda (AIDA, Enda Santé), participé à une formation sur l’approche genre et travaille à la consolidation d’outils de suivi spécifiques en la matière.

Voir les commentaires

Une journée dense de travail lors de notre dernière assemblée générale du dimanche 10 avril dernier.

Un échange avec Issa et Mamoudou, en introduction de la réunion, a permis de faire un point de situation globale des activités sur place à Tankanto, en particulier autour du projet FSD, l’ accompagnement global des projets des jeunes femmes, sans occulter les tensions locales autour de la CUMA, les bourses attribuées aux jeunes, le centre de santé…

Le rapport moral de l’année écoulée et les temps forts de l’association ont été présentés par Pierre. Denis nous a détaillé ensuite les comptes annuels avec l’appui de Bernard pour le suivi budgétaire du FSD.

L’équipe s’est ensuite penchée sur le rapport d’orientation. L’équipe a ainsi décidé de :

  • Continuer, grâce au programme FSD, le plan d’action autour du projet d’aide à la création d’activités ou de micro entreprises pour les jeunes femmes de la communauté rurale de Tankanto Escale ;
  • Poursuivre l’amélioration et le suivi mensuel comptable des activités sur place ;
  • Continuer l’accompagnement du Centre de ressources ;
  • Elargir le cercle de notre association ;
  • Participer à diverses manifestations en 2016 (exposition Camille Lepage, interventions écoles, festival regards sur l’Afrique ;
  • Travailler sur la prochaine mission de novembre prochain avec :
    • le bilan du programme FSD 2015 2016 ;
    • le lancement du programme sur l’accompagnement des porteurs de projets (débutants, juniors, séniors) en 2017 2018* ;
    • l’amorce d’un travail sur l’hygiène en lien avec la case de santé et les écoles.
Les échanges avec Issa et Mamoudou par Skype en début de l'AG

Les échanges avec Issa et Mamoudou par Skype en début de l'AG

Une partie de l'équipe présente lors de cette AG.

Une partie de l'équipe présente lors de cette AG.

* Pierre s’est ensuite fait l’écho du travail de réflexion sur le projet 2017 dont les résultats attendus seraient les suivants :

  • des jeunes mieux formés,
  • des jeunes mieux tuteurés et accompagnés dans leur métier,
  • des jeunes qui ont créé des entreprises durables,
  • des jeunes qui ont accès au crédit,
  • une population sensibilisée et partie prenante de la réussite de l’entrepreneuriat,
  • un Rééquilibrage hommes/femmes.
L'équipe lors de la présentation du rapport moral.

L'équipe lors de la présentation du rapport moral.

Un grand merci à Olivier et Denis pour leur accueil lors cette AG et Michel le cuisinier pour son excellent repas.

Voir les commentaires

Vendredi soir dernier, nous avons assisté, en présence de notre ami Guy, au vernissage de l’exposition photographique de sa fille Camille.

 

Cette exposition nous permet de découvrir la maturité de cette jeune femme qui s'est exprimée à travers des photos  à la fois esthétiques et expressives mais aussi avec un regard sans concession et toujours une soif de témoigner...

 

Notre ami Issa, permanent à Tankanto de notre association, s’est joint à nous par la pensée en transmettant ce message pour rendre hommage à Camille "Tes bourreaux n'ont pas vaincu et ne vaincrons jamais. Ta noble mission d'alerte de l'opinion contre la souffrance et la barbarie en zone de conflit n'est pas restée vaine".

 

C’est effectivement le sens donné à l’association « Camille Lepage, on est ensemble » créée par Guy, Maryvonne, sa maman et  Adrien, son frère pour perpétuer l’œuvre de Camille.

Bruno EZEQUEL, adjoint à la culture de Machecoul-St Même et Guy lors des discours introductifs.

Bruno EZEQUEL, adjoint à la culture de Machecoul-St Même et Guy lors des discours introductifs.

Nos remerciements vont à la municipalité de Machecoul-St Même, à Laurence PELLOMAIL du service culturel de la mairie, à Claire MADIOT directrice de l’espace de Retz qui ont accepté d'exposer l'œuvre de Camille ainsi aux bénévoles machecoulais de l'association Tankanto-Machecoul qui sont mobilisés, autour de Françoise et David, pour cette  soirée soit un succès.

L’exposition dure jusqu’au 30 mars à l’Espace de Retz à Machecoul

L’exposition dure jusqu’au 30 mars à l’Espace de Retz à Machecoul

Echanges avec le photojournaliste Wilfrid Estève photographe et producteur, directeur du studio Hans Lucas et ami de Camille

Echanges avec le photojournaliste Wilfrid Estève photographe et producteur, directeur du studio Hans Lucas et ami de Camille

Voir les commentaires

En lien avec notre association, le service culturel de la mairie de Machecoul, du 18 au 30 mars 2016, organise une exposition consacrée aux photographies réalisées par Camille Lepage, fille de notre ami Guy.

 

Vous êtes tous invités au vernissage de cette exposition qui aura lieu vendredi 18 mars à 19h en présence de Guy et de Wilfrid Estève photographe, enseignant et producteur.

 

Un grand merci à Françoise, Liliane et David de l’association pour la coordination de cette manifestation.

Exposition en hommage à Camille Lepage, photojournaliste, à Machecoul en mars
Exposition en hommage à Camille Lepage, photojournaliste, à Machecoul en mars

Voir les commentaires

Une journée intense de formation hier au Mans à la société Conty à l'invitation d'Yves. Grâce à Damien, notre formateur du jour, nous avons méthodiquement construit l'esquisse du projet 2016 2018. Ce travail sera poursuivi avec l'ensemble des bénévoles de l'association, et toujours avec l'appui de Damien, lors de notre prochaine réunion de CA AG du 10 avril prochain.

Un grand merci à Élise, Yves, Pierre, Philippe, Jean et Damien pour leur participation active à cette journée.

Formation à la structuration du projet 2016 2018
Un grand merci à Yves pour son accueil...

Un grand merci à Yves pour son accueil...

... et à Damien pour l'animation de cette journée.

... et à Damien pour l'animation de cette journée.

Voir les commentaires

Très bonne année 2016 à tous les amis de Tankanto, les bénévoles et les sympathisants de l'association

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

 

Hébergé par Overblog