Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'association

Depuis plus de dix ans, l’association TANKANTO, composé d’une vingtaine de bénévoles des Pays de la Loire, soutient les projets de développement la communauté villageoise de Tankanto Escale au Sénégal. Nous avons travaillé ensemble sur de nombreux projets, programme d’alphabétisation, développement de jardins maraîchers pour les femmes, création d’une pépinière villageoise, amélioration des techniques apicoles, rénovation de la miellerie, mise en place d’un jardin potager à l’école primaire, réhabilitation du dispensaire, création d’une savonnerie artisanale…
L’ensemble de ces réalisations a donné lieu à de nombreux échanges en France et au Sénégal qui nous ont permis de nous enrichir mutuellement.    

Recherche

Situation de Tankanto

Tankanto Escale se trouve au sud du Sénégal en Haute Casamance à proximité de Kolda.
carte-casamance.JPG 

Léopold Sédar Senghor

Que survienne le voyageur porteur d’autres connaissances, d’autres expériences, ayant sur le monde visible ou invisible d’autres conceptions, d’autres avis, d’autres options, et voici que s’engage peut être le dialogue, que s’amorce une découverte mutuelle où le riche n’est pas nécessairement l’étranger, mais où les deux faces de la curiosité se rencontrent non pour un défi, mais pour un complément".

 

Catégories

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 08:58

4ème jour, suite des rencontres avec les jeunes dans les villages



 

 

22 10 13 Tankanto (1)Damien part à nouveau le matin avec Mamadou finir l’évaluation des 49 jeunes qui ont déjà bénéficié de prêts « bourse d’entreprendre ». Il part cette fois ci casquer les pluies du matin ayant rendu les pistes moins sûres.

 

Pierre et Philippe vont de leur côté pendant une journée approfondir la mise en place des projets des maraîchers du fleuve.

 

22 10 13 Tankanto (11)Ils rencontrent au village Saré Youssouf, Mamadou Seydi, leader d’un groupe de 3 hommes et 3 femmes. Ce projet a connu un retard dans l’exécution, il a validé en 2012, mais financé en 2013. Le groupement a acheté depuis juin une moto pompe à 200 000 F CFA et se prépare a démarrer la grande campagne maraîchère. Un point a été effectué sur les techniques d’irrigation.

 

22 10 13 Tankanto (14)-copie-1

22 10 13 Tankanto (20)

22 10 13 Tankanto (30)A Missira Demba, l’exploitation de Penda et Maely Diamanka tourne à plein. L’activité se poursuit avec une bonne production d’oignons, concombre, piment, gombo. La vente de cette production lui a rapporté plus de 250 500 F CFA. Malgré la jeunesse formation et professionnalisme paient.

 

 

De notre côté avec Claudine, nous allons à la rencontre des nouveaux projets. Quelques exemples

 

22 10 13 Tankanto (7)A Saré Yéro Diao, 5 jeunes veulent se lancer en maraîchage également, avec un projet de clôture et forage…

 

22 10 13 Tankanto (16)A Sinthiang Hassana, Mamadou Lanine Baldé souhaite développer sa petite activité commerciale.

 

 

22 10 13 Tankanto (39)L’après midi réunion de travail avec les représentants de la MFR sur la suite à donner au programme jeunes

 

 

22 10 13 Tankanto (40)Visite de la miellerie…

 

22 10 13 Tankanto (28)et dégustation de cigares avec Miabirou et Karamo, deux apiculteurs.

 

 

22 10 13 Tankanto (42)Puis retour aux 6 jarres de Kolda où nous accueille avec « beaucoup de chaleur », Pierre, le bibliothécaire de la médiathèque.

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 09:08

3ème jour, visite des projets des jeunes dans les villages



 

21 10 13 TankantoDamien part de son côté avec Mamadou évaluer les 49 jeunes qui ont bénéficié de prêts « bourse d’entreprendre ».

 

De notre côté nous allons visiter les jeunes ayant formulé les nouvelles demandes.

 

Au passage nous nous arrêtons au village de Mémataba Mounca rencontrer deux jeunes ayant bénéficié des bourses, deux éleveurs des poules. Le contraste est saisissant.

 

21 10 13 Tankanto (15)Le premier Ablaye Kandé a des problèmes techniques dans la maîtrise technique de son élevage, ne tient pas sa comptabilité car il n’est pas alphabétisé.

 

21 10 13 Tankanto (17)A quelques pas, dans l’autre concession Ibrahima Baldé nous présente lui aussi son élevage de poulets, nous montre ses enregistrements précis, nous explique ses filières commerciales locales, sa marge au bout des 3 mois du cycle d’élevage.

 

 

Quelques exemples de nouveaux projets visités…

 

21 10 13 Tankanto (29)Mamadou Baldé veut développer une boulangerie au village de Syntiam Mamadou Bassi

 

21 10 13 Tankanto (33)A Mémataba Gabou, Saliou Baldé veut développer sa stabulation laitière

 

21 10 13 Tankanto (41)A Tabassaye Thiapa, Goly Diao souhaite développer le commerce de poisons avec son frère

 

21 10 13 Tankanto (37)A Mana Samba, Amadou Diamanka souhaite développer in élevage de mouton. Son visage triste et fermé cache un drame. En 2006, il a souhaité rejoindre l’Europe par bateau, il nous explique, son voyage au bateau, le centre de rétention et son expulsion et son retour au pays au bout de 5 jours. Son visage est marqué par une forte cicatrice contractée en passant les grilles de la frontière espagnole…

 

 

21 10 13 Tankanto (69)En fin d’après midi une rencontre très intéressante avec l’association de jeunes de Tankanto qui mène des actions à viser sportive et culturelle et qui souhaite être davantage reconnu par les autorités locales

 

21 10 13 Tankanto (74)Remise de l’ordinateur reconditionné par Denis, à Diallo son président.

 

21 10 13 Tankanto (77)Avec l’association des jeunes devant le siège du Conseil Rural.

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 08:40

2ème jour, accueil à Tankanto


 

20 10 13 Tankanto (6)Une foule importante nous attendait à Tankanto ce dimanche midi.

 

20 10 13 Tankanto (20)Beaucoup de jeunes et une fête au rythme des tamtams et des applaudissements des femmes.

 

20 10 13 Tankanto (29)Le Kankouran était également l’invité de cette fête des 20 ans…

 

20 10 13 Tankanto (42)Et pour l’occasion il y en avait même deux.

 

20 10 13 Tankanto (62)Les femmes nous ont offert danses et chants traditionnels.

 

20 10 13 Tankanto (46)Au fil de l’après midi, les discours se sont succédés, ici par exemple Kiloudiou Diop, chef du village de Tankanto Escale…

 

20 10 13 Tankanto (61)… le tout orchestré par Issa.

 

20 10 13 Tankanto (59)La délégation consulte ici la première convention signée en 1993.

 

20 10 13 Tankanto (89)Nous avons remis T-shirts et photos aux premiers bénéficiaires des bourses.

 


20 10 13 Tankanto (93)Ensuite nous avons tenu deux réunions avec une soixantaine de jeunes pour faire un premier point avec eux sur l’octroi des bourses et le nécessaire accompagnement autour de celles-ci.

 

20 10 13 Tankanto (98)Un peu de détente en fin d’après midi. Pierre ici en négociation avec la brodeuse de tankanto.

 

20 10 13 Tankanto (101)La perruque va parfaitement bien aussi à Yaya.

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 09:01

1er jour Dakar Kolda


19 10 13 Dakar Kolda02

Pris en charge très tôt à Dakar Rigobert, notre chauffeur, nous avons roulé correctement jusqu’à la Gambie.

 

19 10 13 Dakar Kolda16Là une attente au bac de plus de 3 heures nous attendait.

 

19 10 13 Dakar Kolda07D’où la négociation importante pour négocier un couvre chef pour tous et un passage anticipé du Bac

 

 

19 10 13 Dakar Kolda09

 

 

19 10 13 Dakar Kolda18Et un déjeuner avec un sandwich « tapalapa »

 

 

19 10 13 Dakar Kolda20Ca y est le bac est enfin là…

 

19 10 13 Dakar Kolda33Philippe pense désormais aux grands horizons et à rejoindre Kolda ce que nous ferons avec la nuit.

 

19 10 13 Dakar Kolda0144

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 18:06

Pierre nous fait part de sa satisfaction de l’opération de mécénat « une moto pour Tankanto »


 « Depuis deux mois, sous l’impulsion de Françoise pour la Loire Atlantique et de Yves pour la Sarthe , nous avons lancé un mécénat d’Entreprises pour récolter des fonds en vue de l’achat d’une moto pour faciliter le suivi des projets que réalise Issa auprès de la population de Tankanto . A ce jour un grand BRAVO est à adresser à tous les deux puisque 1950€ ont été réunis !

 

Il reste encore quelques réponses en attente mais d’ores et déjà c’est une belle récolte, la mobilisation du réseau a été fructueuse.

Par ailleurs Dany via la Sté Conty a préparé deux ordinateurs portables pour l’école et le collège que nous remettrons lors de la prochaine Mission à Tankanto.

Nous aurons à rassembler ces entreprises et donneurs pour les remercier et surtout expliquer ce que l’Association met en œuvre depuis 20 ans sur la Communauté rurale de Tankanto

 

A bientôt et encore chapeau aux collecteurs ! »

moto-Issa.JPG

 Issa et sa moto qu'il nous faut remplacer pour le suivi des programmes

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans Vie de l'association
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 19:11

Issa fait le point, dans son dernier rapport, sur les bourses d'entreprendre pour les jeunes.

 


 Issa

La dynamique d’entreprendre et le souci de pérennisation des activités sont réellement partagés par tous les jeunes. Les premiers à bénéficier de financement s’accrochent même si à cause de certains facteurs imprévisibles, d’autres ont changé d’activité ; mais ils sont toujours restés dans le secteur de l’élevage (c’est le cas des jeunes de Marakissa qui font maintenant l’élevage de volaille).

 

Les nouveaux bénéficiaires, plus que motivés s’engagent à leur tour et se sont appropriés de leurs initiatives ; ils ne doutent pas des efforts qu’ils auront à consentir pour bénéficier des récompenses. Des résultats très encourageants sont notés chez les jeunes porteurs de projet ; chaque activité menée par ces derniers a un impact non négligeable auprès des familles et de la communauté (vente des produits tels que le lait, les légumes, la volaille, le poisson etc…..).

 

Pour confirmer leur engagement, il est intéressant de noter que bon nombre d’entre eux participent physiquement et financièrement à la réalisation de leur projet : par exemple la réalisation d’un poulailler semi moderne a un coût. Il est aussi constaté sur le terrain que certains augmentent de l’argent pour acheter 3 moutons ; ce qui prouve qu’ils sont animés d’une bonne volonté d’entreprendre.

 

Cependant il y a des suggestions de la part certains jeunes qui souhaitent qu’ils aient tous la même chance de rembourser en deux ans leur projet, à défaut d’une augmentation de la bourse à plus de 50 000 F CFA. Ceci va contribuer à l’augmentation du réinvestissement en deuxième année. Certains jeunes avaient en première année retardé de peu le remboursement en attendant de récolter les fruits de leur réinvestissement (situation évoquée dans un précédant compte rendu d’activités)

 

Enfin, des initiatives d’échanges entre les acteurs que nous avons entamées doivent se poursuivent et mieux leur capacité technique en gestion et en élevage vont concourir à l’atteinte de leur objectif.

 

D’autres jeunes sont déjà recensés pour bénéficier de futures bourses dans la communauté rurale de Tankanto Escale. Il ya cependant des villages de la communauté rurale où nous ne pouvons pas accéder pour le moment à cause de l’insécurité caractérisée par le banditisme, conséquence de la crise casamançaise non loin de la frontière avec la Guinée Bissau (au sud de la communauté rurale). Les militaires y sont encore très visibles.

 


Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 11:49

Un grand merci à Alain qui nous fait partager son action au profit de l’association .


"A la sortie de son livre "L'art du savonnier parfumeur", une première rencontre avec l'auteur M.Arnaud Biette, arrière-petit-fils du fondateur à Nantes de la Savonnerie Biette', m'a conduit tout naturellement à Basse-Indre les 14 et 15 septembre aux Journées du Patrimoine,



 Dans un ancien atelier d'ArcélorMittal, au niveau de son exposition sur l'historique des savonniers parfumeurs nantais j’ai effectué devant une assistance attentive et multi-âge, une démonstration, étapes par étapes, de la fabrication du savon parfumé selon la méthode dite à froid.

 

L’objectif étant aussi de vendre la savon fabriqué, le bénéfice de celle-ci sera versé à la présidente de la MFR de Tankanto pour la continuité de l’activité savonnière".

 

 

Alain sept 2013



 

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans Vie de l'association
commenter cet article
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 11:44

"Je profite de cette opportunité pour demander de vos nouvelles et celles des autres. Ici tout va bien. Les pluies commencent à inquiéter dans le nord du Sénégal. A l'école les résultats ont été excellents depuis quelques années au BFEM (Brevet de Fin d'Etudes Moyennes). Les filles qui arrivent en classe de 3éme font du 100% aux résultats aux examens depuis 2011; les garçons en 2011 étaient à 89,75%, en 2012 à 89,65 % en 2013 100% comme les filles.

 

L'Association Tankanto-Machecoul a beaucoup contribué à ces résultats à travers tous vos actes et particulièrement le Centre de Ressources que vous avez implanté à Tankanto (même si on peut améliorer son rendement).

 

Au nom de toute la communauté scolaire de Tankanto, je vous demande d’accepter nos sincères remerciements. Nos prières particulières à ISSA MANE qui d'un bénévolat exemplaire est toujours à nos côtés. Merci et salut à tous et à toutes".

 

Baïlo SIDIBE

 

directeur-CEM.JPG

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 16:49

Issa nous fait le point des projets des jeunes qui avancent correctement. Au mois de juillet 2013 ce sont près de 50 jeunes qui ont bénéficié d’une bourse d’entreprendre sous forme de prêt à taux 0.

 


 

 

Tableau récapitulatif des bénéficiaires de projets et les montants décaissés de 2012 au 12 juillet 2013

 

Années

Nombre de porteurs de prêts

Montants décaissés

2012

16 jeunes dont 13 hommes et

3 femmes

 

   800 000 f

2013

1-     17 jeunes dont 10 H

         07 F

 

   850 000 f

Fiche reçus N°001 du 08-05-2013

2-     06 jeunes

Dont 03 H

         03 F

 

   300 000 f

Fiche de reçu N° 002 du 23-05-2013

3-     01 jeune

Dont 01 F

 

     50 000 f

Fiche reçu N° 003 du 04-07-2013

4-     09 jeunes

Dont 03 H

         03 F

 

    450 000 f

 

 

Total des bénéficiaires dont les projets sont validés, financés ou en cours de financement :

49 jeunes dont 29 hommes et 20 femmes

 

Montant total pour les 49 jeunes porteurs de projets :

 

   2 450 000 f

 

 

 

Tous les 49 projets concernent les activités suivantes :Tankanto-20-03-12--64-.JPG

-         Elevage (moutons, volailles, chèvres)

-         Stabulation laitière

-         Boulangerie locale

-         Pêche

-         Petits commerces

-         Maraîchage

-         Menuiserie bois

-         Mécanique (vélo et moto)

 

 

 

 

 

 

 

 

La situation des remboursements de prêts de l’année 2012 se présente comme suit à la date du 05 juillet 2013 :

 

Montant à solder en 2013

Montant total remboursé

Reste à solder

 

650 000 f (100 %)

 

630 000 f (96,92 %)

 

20 000 f (3,08 %)

 

Il reste seulement 20 000 f à rembourser par un de jeunes du village de Tankanto. En conséquence le village voit donc suspendu de prêt pour le moment.

 

 

Tankanto-le-22-03-12--12-.JPG

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 19:34

Ci-joint le premier volet du compte-rendu d’activités d’Issa de juillet sur la situation agricole, le projet de CUMA et le volet santé


 

 

1. Point sur la campagne agricole 2013 :

Les premières pluies sont intervenues à partir 22 mai 2013 ; après il y’a une pause pluviométrique de 19 à 20 jours avec des conséquences sur les premiers semis d’arachide.

Les semis de mil ont résisté durant cette période.

Beaucoup de membres ont constaté qu’il faut ressemer leurs champs à cause de cette pause pluviométrique.

Devant cette situation, les problèmes de semences complémentaires en dehors de celles que les populations ont gardées étaient posés.

Unanimement, l’assistance a approuvé cette doléance. Ainsi donc, une tonne six cent cinquante (1t650) d’arachide à raison de 200 f le kilo, ont été achetés pour un montant de 330 000 f. Ce montant est également tiré des remboursements et sera remboursé durant la campagne de commercialisation des produits 2013 – 2014.

 

DSC03198.JPG

 

 

2. Apiculture :

Cette année, le centre apicole a collecté plus de 9 tonnes de miel ; le pressage est loin d’être terminé, d’autres seront obligés de vendre leur miel à cause des pluies qui peuvent ternir la qualité du miel, comme pour dire que les retardataires ont toujours tord.

 

Tankanto-oct.2003-097.jpg

 

 

3. Campagne de noix d’acajou

La campagne de commercialisation des noix n’a pas été faste pour les producteurs en général.

Les prix ont totalement chuté cette année (100 à 125 f le kilo) jusqu’à présent certains planteurs ont des stocks de noix d’acajou invendus parce que les prix offerts sont en dessous de l’attente des producteurs. Ce marché a besoin d’être réorganisé car il y’a trop d’intermédiaires qui travaillent au détriment de nos braves populations.

Cette situation va encore fragiliser les conditions de vies des populations.

La Guinée Bissau qui est un pays qui produit des quantités industrielles des noix d’acajou est affectée par cette situation très inquiétante.


 

 

4. Projet d’équipement agricole :

Le 28 juin 2013, une rencontre s’est tenue à la Maison Familiale Rurale en présence de 22 délégués représentant les villages dont 06 membres de la commission pour l’équipement agricole.

 

Bilan des remboursements des prêts équipements agricoles :

Le nouveau bilan des remboursements est le suivant :

- Montant soldé au 28 juin 2013 : 1 081 340 f

- Reste à solder en 2013 : 37 225 f (3,33 %)

Les délégués dont les villages restent à rembourser ont été interpellés par les membres de la commission, ils feront sans doute des efforts pour éponger ces prêts.

 

Le point sur la nouvelle commande d’équipements agricoles :

Les membres de la commission ont donné tous les détails sur ce point : un protocole de fournitures d’équipements (8 charrettes à âne, a été signé depuis le 16 mai 2013, et une première avance de 500 000 f faites sur les 680 000 f devant être payés au fournisseur.Nov-11-Tankanto--37-.JPG

Le suivi se fait régulièrement à Kolda.

Selon les termes du protocole, les travaux devraient se terminer à l’intervalle de 60 jours à partir de la date de signature. Les 680 000 f seront entièrement tirés des remboursements obtenus en 2013 (voir le protocole et le reçu de 500 000 f fait au fournisseur Demba Diamanka)

 

Le manque de semences d’arachides peut entrainer la diminution des surfaces emblavées et de facto risque d’engendrer des difficultés dans le remboursement des prêts équipements. Souhaitons que les pluies soient régulières pour une bonne campagne agricole déjà entamée.

 

 

 

5. Poste de santé et maternité :

L’infirmier chef de poste travaille toujours en communion avec les matrones formées, les relais qui sillonne régulièrement les villages pour animer les causeries, faire la vaccination des enfants et leur déparasitage. Seon l’infirmier, avec l’hivernage le poste de santé est toujours envahi par de nombreux malades venant de différents horizons.

Avec cette affluence de malades, les médicaments font très souvent défaut ; et la subvention de l’état dans le cadre de l’appui de la santé tarde à se manifester.

La maternité est toujours envahie par les chauves souris malgré quelques petits aménagements.


Nov-11-Tankanto--33-.JPG

 

 

Suite avec le bilan à un an des bourses d'entreprendre pour les jeunes.

Repost 0
Published by Michel Hivert - dans En direct de Tankanto
commenter cet article