Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Pierre DANIEL-CALONNE, conseiller pour le développement local de la Casamance, qui suit le projet FSD, travaillé en lien avec l’association féminine de Tankanto, nous a envoyé son rapport d’étape fin mars.

 

" Le projet a déjà permis de financer 29 femmes pour des prêts de campagne ou de petit investissement. Les microprojets soutenus sont à ce stade essentiellement liés à des activités d’élevage de moutons ou de maraîchage. Le type d’activités soutenu est dans tous les cas laissé à l’appréciation des femmes (qui signent un contrat d’engagement individuel détaillé au moment du dépôt de leur projet). Sur ces 29 femmes, 10 l’ont été sur les crédits du FSD (le reste sur les crédits de l’association Tankanto-Machecoul).

 

Des formations en maraîchage ont été assurées, il restera à mener des formations en gestion d’AGR et en élevage d’ici le reste de l’année. Ces formations sont assurées par la MFR directement lorsqu’elle est compétente ou en mobilisant de l’expertise extérieure. Les services techniques (auxiliaires de l’élevage) sont notamment mobilisés sur les questions d’élevage. Dans le cadre des formations en alphabétisation, des évaluations sont menées tous les deux mois pour s’assurer de la progression des femmes bénéficiaires.

Ici une jeune femme qui a obtenu une bourse d’entreprendre lié au projet de jardin maraicher.

Ici une jeune femme qui a obtenu une bourse d’entreprendre lié au projet de jardin maraicher.

Le budget fait l’objet d’un suivi très rigoureux et les outils de gestion sont bien maîtrisés. Un protocole d’accord entre la MFR Tankanto Escale et l’association Tankanto Machecoul sert de manuel de procédure pour le projet, ce qui est un gage de bonne gestion. Il serait intéressant de pouvoir le partager avec la Cellule de gestion du FSD pour disposer d’une bonne concertation dans la mise en œuvre de ce projet. Il a été fait un point sur le premier état des dépenses réalisées et sur les modalités de présentation du rapport financier.

 

Un protocole entre le Crédit Mutuel du Sénégal et l’Association Tankanto-Machecoul a été signé et permet d’informer les bénéficiaires des « bourses pour entreprendre » sur le système bancaire. Le CMS a donc déjà organisé quelques réunions à Tankanto Escale à ce sujet. Il a été proposé de profiter de ce projet pour réfléchir à un accompagnement plus pérenne des femmes et à une véritable orientation vers le système bancaire. Ainsi, il pourrait être envisagé de renforcer le partenariat avec le CMS en permettant un accompagnement financier et non financier des femmes les plus motivées et entreprenantes. Ce partenariat pourrait être financé par les remboursements des femmes (en effet, puisqu’il s’agit de prêt à taux zéro, l’association féminine des MFR récupérera à la fin du projet la subvention sous forme de capital).

 

Il a également été suggéré d’être particulièrement attentif sur le suivi post-financement des bénéficiaires afin de mieux évaluer l’impact des prêts accordés et être en mesure d’en réorienter les modalités le cas échéant."

Pierre et Issa avec M. AW du Crédit mutuel local en réflexion, lors de la dernière mission de novembre 2014, sur le projet d’accompagnement financier des jeunes les plus motivés et entreprenants dans le prolongement de la bourse d’entreprendre.

Pierre et Issa avec M. AW du Crédit mutuel local en réflexion, lors de la dernière mission de novembre 2014, sur le projet d’accompagnement financier des jeunes les plus motivés et entreprenants dans le prolongement de la bourse d’entreprendre.

Voir les commentaires

 

Hébergé par Overblog