Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Hier c'était la fête à Tankanto. Notre délégation a été accueillie tout d'abord dans le bureau du maire, Boun Oumar DIA. Celui ci, en présence de la première adjointe et du président de la chambre des métiers de Kolda s'est félicité de ce partenariat durable et a remercié Issa pour son action dans la zone.

 

Le film des 30 ans et les petits courts métrages présentant les activités menées actuellement ont été très appréciés par l'assemblée présente au vue de la réaction et des témoignages à l'issue de la projection de ceux-ci.

 

En la personne de Claudine et au nom de l'association nous avons tenu à remercier les femmes pour leur forte implication dans les carrés maraîchers. Claudine a souligné que celles-ci devaient être soutenues et aidées par la municipalité locale au niveau de la maintenance des systèmes d'irrigation, de la propriété des parcelles sur lesquelles elles cultivent les légumes. En guise remerciements chaque présidente de carrés et le présidente de l'Union des GPF a reçu un arrosoir et un râteau.

 

Pierre ensuite a remis les attestations d'alphabétisation à 5 femmes du village de Médina Sambel  remerciant également pour leur implication Mamoudou et Awa, les deux alphabetiseurs. Pierre a souligné combien les témoignages de femmes rencontrées dans leur village deux jours plus tôt a été émouvant !

 

Daniel s'est, à son tour, réjouit que la dynamique de formation à la gestion venue cette année compléter le dispositif d'accompagnement à l'entrepreneuriat, a été une réelle réussite grâce au dynamisme et au savoir faire de l'équipe du CFP de Saré Yoba. En distribuant les certificats de formation Daniel a salué les anciens créateurs bénéficiaires qui sont aujourd'hui parrains de la nouvelle promotion activant ainsi une belle chaîne d'engagement et de solidarité.

 

Michel a tenu à rendre hommage à Issa, à son professionnalisme, ses qualités pédagogiques et humanistes au service du développement local tout au long de partenariat de 30 ans.
Avec les membres de l'association Tankanto une réelle amitié est née basée sur la confiance et sur le respect mutuel.

 

Issa a remercié chaleureusement les autorités locales et les personnes présentes et  devant elles un  passage de témoin a été réalisé avec son successeur, Ghansou Diangbang qui a pu également se présenter.

 

La cérémonie s'est terminée par l'apparition du Kankouran, relayé par les tam-tams des griots encourageant à la danse.


 

Dans le bureau du Maire Dans le bureau du Maire
Dans le bureau du Maire

Dans le bureau du Maire

Visionnement des films.
Visionnement des films.

Visionnement des films.

Claudine remercié les présidentes des carrés maraîchers.
Claudine remercié les présidentes des carrés maraîchers.

Claudine remercié les présidentes des carrés maraîchers.

Pierre salue l'implication des femmes dans les actions d'alphabétisation.
Pierre salue l'implication des femmes dans les actions d'alphabétisation.

Pierre salue l'implication des femmes dans les actions d'alphabétisation.

Daniel avec Fallou et Lamine du CFP de Saré Yoba remettent les attestations de formation aux jeunes créateurs d'entreprises.Daniel avec Fallou et Lamine du CFP de Saré Yoba remettent les attestations de formation aux jeunes créateurs d'entreprises.
Daniel avec Fallou et Lamine du CFP de Saré Yoba remettent les attestations de formation aux jeunes créateurs d'entreprises.

Daniel avec Fallou et Lamine du CFP de Saré Yoba remettent les attestations de formation aux jeunes créateurs d'entreprises.

Mamoudou, Michel et Issa

Mamoudou, Michel et Issa

Pierre remet le t-shirt des 30 et le cadeau de l'association à Issa.
Pierre remet le t-shirt des 30 et le cadeau de l'association à Issa.
Pierre remet le t-shirt des 30 et le cadeau de l'association à Issa.

Pierre remet le t-shirt des 30 et le cadeau de l'association à Issa.

Issa remercie l'ensemble des participants à la cérémonie.

Issa remercie l'ensemble des participants à la cérémonie.

Ghansou et Issa

Ghansou et Issa

Chants, danses et Kankouran pour clôturer la cérémonie.
Chants, danses et Kankouran pour clôturer la cérémonie.
Chants, danses et Kankouran pour clôturer la cérémonie.

Chants, danses et Kankouran pour clôturer la cérémonie.

Voir les commentaires

Hier nous sommes retournés au centre de formation professionnelle de Saré Yoba.

Dans un premier temps avec l'équipe de direction composée de Lamine Seydi et Fallou Mbaye nous avons fait la synthèse de la formation en gestion pour les jeunes créateurs d'entreprises.
Cette formation action, et nous l'avons constaté sur le terrain, a permis de donner des bases de gestion à tous et de mettre tous les jeunes dans un mouvement positif, de créer une synergie entre eux, "une famille, un réseau durable" selon l'expression de Fallou, le formateur dynamique de cette même formation.
Avec eux nous souhaitons que cette formation se poursuive avec la nouvelle promotion de jeunes créateurs à venir... et pourquoi pas proposer une formation à la gestion pour les anciens créateurs d'entreprises accompagnés préalablement ?

Au CFP Saré Yoba Diega
De gauche à droite M. Badé, Lamine Seydi, Fallou Mbaye et Claudine.

De gauche à droite M. Badé, Lamine Seydi, Fallou Mbaye et Claudine.

De plus n'ayant pas de contact avec l' ONG AÏDA le CFP a proposé également d'être partenaire de la formation à la transformation des femmes des carrés maraichers. Le projet pourrait s'appuyer sur le GIE de Saré Youssouph et 10 femmes serait concernées soit deux déléguées par périmètre maraicher. La transformation se ferait dans un premier temps sur trois légumes: gombo, tomate et oignon.
Le CFP a toutes les compétences pédagogiques pour réaliser ces modules de formation grâce à Moussa Seydi, formateur en cuisine.
Le centre va d'abord demander un agrément pour cette formation auprès des autorités académiques de la formation professionnelle.

Au CFP Saré Yoba Diega
Avec Moussa Seydi à gauche

Avec Moussa Seydi à gauche

Quelques moments dans le centre de formation.

Au CFP Saré Yoba Diega
Au CFP Saré Yoba Diega
Au CFP Saré Yoba Diega
Au CFP Saré Yoba Diega
Au CFP Saré Yoba Diega
Au CFP Saré Yoba Diega

Au retour visite du poste de Santé de Tankanto Escale. Ici avec une partie de l'équipe du dispensaire sous le manguier de Colette.

Au CFP Saré Yoba Diega

Voir les commentaires

Hier matin nous nous sommes rendus tour à tour au carré maraîcher de Boussoura, Marakissa et Saré Youssouph.

Les carrés ont été bien investis par les femmes et l'ensemble des périmètres sont découpés en planches de semis et de repiquage. Par contre dans deux carres les systèmes hydrauliques comportent des fuites d'eau  non réparées à ce jour.

Tous les carrés souhaitent proposer des déléguées pour une formation à la transformation de légumes afin d' éviter les pertes de légumes en fort mois de production, mars avril notamment. Les femmes des carrés ont exprimé le souhait d'avoir un  appui pour s'équiper en charrette à âne pour acheminer les légumes à vendre jusqu'au "goudron". Reste à régler la problématique toujours préniante de la consolidation des clôtures des différents périmètres.

A Boussoura
A Boussoura
A Boussoura
A Boussoura
A Boussoura
A Boussoura

A Boussoura

A Saré youssouph
A Saré youssouph
A Saré youssouph

A Saré youssouph

A Marakissa
A Marakissa
A Marakissa
A Marakissa

A Marakissa

Hier après-midi la visite du carré maraicher du village de Saré Demba Sounkary fût plus décevante  les femmes ayant pris quelques retards dans les emblavements et repiquages. Elles regrettent que les hommes et les jeunes ne leur ont pas apporté les appuis nécessaires de défrichage à la fin de la saison des pluies alors qu'elles étaient pris par les opérations de récolte de riz.
Le carré maraîcher voisin du village de Sinthiou Bakhoum pourtant très dynamique ces dernières années est hélas à l'arrêt car le système d'irrigation est en panne.

A Saré Demba Sounkary
A Saré Demba Sounkary
A Saré Demba Sounkary

A Saré Demba Sounkary

Les femmes du village de Médina Sembel nous ont accueilli par des danses et des chants, satisfaites des deux ans des cours d'alphabétisation qu'elles ont bénéficié. Les 25 femmes ont souligné comment les sessions de formation ont changé leur vie en les rendant plus autonomes et responsables. Elles ont de plus choisi de gérer entre elles un capital de 150000 FCfa octroyé pour les bourses d'activités plutôt que cette somme soit donnée à trois femmes du groupe. Un moment émouvant dans ce village mandingue !

Echanges avec les femmes autour des Carrés maraîchers et des actions d'alphabétisation.
Echanges avec les femmes autour des Carrés maraîchers et des actions d'alphabétisation.

Enfin nous nous sommes rendus à Talto Diega ou nous avons rencontré quelques femmes du futur groupe d'alphabétisation autour d'Awa Diallo alphabetiseuse qui a fait un remarquable travail au village voisin de Médina Sembel ces deux dernières années.

Echanges avec les femmes autour des Carrés maraîchers et des actions d'alphabétisation.
Avec Awa à droite.

Avec Awa à droite.

Voir les commentaires

Nous avons rencontré deux femmes qui ont bénéficié de l'accompagnement pour créer ou consolider leur activité...

Aïssatou Sow, installée à l'entrée de Saré Yoba, s'est dit  "très satisfaite des prêts octroyés par l'association qui m'a permis d'investir dans un stock de consommables et de tissus et compléter mes équipements".
"La formation m'a permis grâce à une gestion plus rigoureuse de mieux suivre mon activité et maîtriser ainsi mes dépenses et les conseils de ma marraine Awa Dia ont été très précieux".
" Mon activité marche bien avec une marge bénéficiaire de plus de 50000 F CFA au mois de décembre dernier".

 

Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires

.Mariama LY de son côté elle aussi couturière dans la banlieue de Kolda. Elle a insisté sur la dynamique de formation "nous étions tous et toutes d'horizons différents avec des niveaux de formation diversifiés. Le formateur a su nous motiver valoriser chacun. A la fin de la formation nous étions tristes de nous quitter mais nous poursuivons nos échanges via le réseau Wats App. Peut-être faudrait-il poursuivre la formation entre nous sur certains sujets un à deux jours par semaine".

"Mon activité marche bien et je pense ouvrir très bientôt à  côté de ma maison un petit atelier avec une petite pièce d'exposition"

Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires

Ousmane konté, le couturier , Amadou Diao, le porteur de pain, Damba Kandé et Abdou Faty les mécaniciens ont eu souligné l'apport de la formation à la gestion de la réussite de leur entreprise et apprecié la qualité des conseils de leur parrain respectif.

Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires
Des femmes chefs d'entreprise volontaires

Voir les commentaires

Claudine et Pierre reçoivent à Kolda l'ensemble des candidats au poste de coordinateur.

Ambiance en photos hier entre Kolda et Saré Yoba

Nous mangeons avec l'équipe du CFP de Saré Yoba devant la match de foot de la coupe d'Afrique des Nations 

Ambiance en photos hier entre Kolda et Saré Yoba

Sénégal 3 - Gambie O tous sont réjouis...

Ambiance en photos hier entre Kolda et Saré Yoba

... surtout Birame notre chauffeur !

Ambiance en photos hier entre Kolda et Saré Yoba

Voir les commentaires

Hier nous avons visité 4 créateurs d'entreprises qui ont bénéficié d'un programme de formation en compagnie de Fallou, le formateur du CFP de Saré Yaba, d'Issa, Daniel et Michel.

Pour presque l'ensemble des visites, le parrain ou la marraine était présent.

Djibril Baldé est couturier à Sinthian Demba. Formé il y a plus de 15 ans, il a vivement apprécié la formation à la gestion qui lui a permis de mieux enregistrer ses flux des dépenses et de recettes et séparer ainsi ses comptes de la vie privée et professionnelle. Djibril dont le chiffre d'affaires a progressé cette année est satisfait des conseils de son parrain Ibrahima Kandé qui est pêcheur. "Il m'a apporté des conseils avisés sur la gestion de mes crédits" dit il

Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise

Amadou Diallo est soudeur à Tankanto Escale. Il fabrique portes, fenêtres et charrettes en acier.

"La formation m'a permis d'apprendre à constituer un fond de réserve pour investir et fabriquer en amont des charrettes que j'expose devant mon atelier. Les prêts octroyés m'ont permis de financer par ailleurs 15 caisses à eau, louées a des commerçants 7500F  CFA chacune et constitue un bon fond de trésorerie pour mon entreprise.Daouda Diallo mon parrain ma donné beaucoup de conseils de gestion"

Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise

Souleymane Mendang est mareyeur à Némataba Mandingue

"Je n'ai eu aucune formation et je suis analphabète. Pourtant on m'a accepté en formation gestion et j'ai appris grâce au formateur qui m'a accepté à gérer un cahier d'enregistrement de mes activités de vente de poisson. Mon parrain Famara Sané m'a aidé dans le suivi des comptes et d'établir une marge journalière bénéficiaire. La formation m'a donné le chemin de la réussite et je viens de créer un four pour faire du pain et le vendre avec mon poisson. Merci à Fallou le formateur"

Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise

Cellou Baldé est éleveur de poulets. Les prêts octroyés lui ont permis d'acheter des équipements pour son élevage, mangeoires, abreuvoirs...

"Je produis 6 lots de 150 poulets par an que j'engraisse avec mes cultures de foin et maïs et des compléments alimentaires. La formation à la gestion m'a permis de faire preuve de rigueur dans la gestion de mes comptes et j'ai apprécié les conseils d'Hassana mon parrain qui m'a donné des conseils judicieux".

Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise
Paroles de créateurs d'entreprise

Voir les commentaires

Hier après un passage toujours un peu mouvementé en Gambie nous avons pu filer vers Kolda sans encombre. Après un déjeuner avec Issa et Mamoudou, l'après-midi nous nous sommes rendus au centre de formation Saré Yoba. Là Fallou et ses collègues nous attendaient pour faire le bilan de la formation des créateurs d'entreprise réalisée grâce à leur concours. Bilan jugé comme positif par toutes les parties en présence mais un peu court selon Fallou compte tenu des apprentissages nécessaires pour consolider la création d'une entreprise pour les 10 jeunes bénéficiaires que nous allons commencer à rencontrer sur le terrain  ce jour.
 

Au centre de formation de Saré Yoba
Au centre de formation de Saré Yoba
Au centre de formation de Saré Yoba
Au centre de formation de Saré Yoba
Au centre de formation de Saré Yoba
Au centre de formation de Saré Yoba
Au centre de formation de Saré Yoba

Voir les commentaires

Après un vol sans encombre nous avons retrouvé Birame notre chauffeur-guide. Nous sommes passés très rapidement des -2 du matin au 35 degrés de Dakar. Ensemble nous avons filé vers kaolack avec un arrêt déjeuner à N'bour.

En route vers Kolda

Voir les commentaires

Claudine, Daniel, Pierre et Michel en partance pour Dakar.

Départ pour Dakar

Voir les commentaires

Très bonne année 2024 à tous les bénévoles, permanents, amis et partenaires de l'association Tankanto.

Bonne année 2024

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Haut

 

Archives

Hébergé par Overblog