Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Fin 2004 et début 2005, deux missions sur place à Tankanto Escale ont permis de mettre en oeuvre le jardin potager de l'école primaire. En novembre 2004, la première mission composée de 3 membres de l'association, Guy, Pierre et Michel, va mettre en place le jardin potager avec les acteurs locaux. En février 2005 Denis et Philippe vont finaliser le projet.
 

 
Ce programme est né grâce à la volonté des parents d'élèves de Tankanto afin d'améliorer les repas servi à la cantine de l'école primaire deTankanto.

 

Adrien diombaty le directeur de l'école nous montre la réserve de riz pour 6 mois... seule nourriture de base, d'où l'idée d'apporter un complément alimentaire aux enfants en réalisant un jardin potager.

 

 Une réunion avec les autorités locales, les parents d'élèves a permis de mettre au point le projet . Issa Mané (à droite) explique les modalités et les aspects pratiques de la mise en place du jardin potager.

 

 

 ... et dès le lendemain après les achats d'équipement et de consommables grâce à la camionnette d'Adbou, coordinateur régional des MFR , les parents d'élèves se mettent au travail afin de défricher le site retenu. 

 

 

 

 

Accompagnés des enseignants ce sont ensuite les élèves qui vont faire l'ensemble du travail de mise en place du jardin.

 Travail de clôture et de préparation du sol, puis de semis...

  

 
 
 
 
 
 ... chaque phase donnant lieu à un travail pédagogique précis sous la responsablité d'Issa Mané.

 

  

 

 

Note d'Issa Mané

Le choix des spéculations à semer

Il est fait en parfaite entente avec les enseignants, les élèves et certains parents d'élèves. Ainsi  nous avons retenu en tenant compte de nos habitudes alimentaires : la laitue, la tomate, la carotte, le gombo, l'oseille, l'ognon et le radis.

Nous avons choisi les variétés hâtives de semences, car pendant la période de chaleur, la nappe d'eau baisse dans le puits et les plantes en souffrent. 

  

 

Afin d'économiser l'eau, des techniques simples ont pu être mise en oeuvre...

 

Pierre et Guy explique le fonctionnement d'une pompe de goutte à goutte. 

 

Installation des tuyaux de goutte à goutte et d'un film isolant.

 

 

 


 

 En février 2005, l'ensemble de la communauté éducative a fait un gros travail, le potager est bien structuré et totalement clôturé.

Des cultures de tomates, de gombo, d'aubergines, de salades ont été mises en place  grâce aux conseils techniques de Younous Faty arboriculteur et maraîcher, ici à côté de Philippe.

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

Philippe et Denis travaillent avec les élèves et les enseignants aux travaux de paillage et la mise en place d'une fosse à compost. 

 

 

 

 

 

 

 

 

La réalisation d'un purin de Neen avec les élèves. Celui ci a des vertus insecticide et permet de lutter contre les pucerons, hannetons, termites.

 

 

 

Note d'Issa Mané

L'organisation du travail dans le jardin

 Nous avons travaillé avec 48 élèves, dont 22 filles et 26 garçons; ils ont été répartis en deux groupes par l'enseignant responsable de l'activité maraîchère. Plusieurs thèmes ont été développés :

  • choix de l'emplacement du jardin,
  • préparation du sol – traçage des planches – apport en fumier,
  • les techniques de semis :  à la volée et en ligne,
  • le repiquage, l'entretien des plants, l'arrosage etc. …

Tous les thèmes qui ont intéressé les enseignants ont été déroulés, objectifs pédagogiques obligent. 

 


Tout au long de ce travail des échanges actif ont eu lieu entre l'école primaire de Tankanto et l'école primaire Jean Rostand , les élèves du Centre Horticole des MFR de Machecoul. Echanges de courriers, envoi de graines, dons d'équipements sportifs.

 

 

  


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

 

Hébergé par Overblog