Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Un lendemain de Korité pluvieux à Kolda le 30 juillet dernier. Heureusement car la pluie se faisait attendre dans le Fouladou et inquiétaient les producteurs qui vont pouvoir reprendre le chemin des champs. Quelques jours avant, la commission de sélection de nouveaux prêts s’est réunie le 26 juillet 2014.


 

Cette commission a validé 31 bourses d’entreprendre soit 15 projets de campagne et 16 projetsd'investissements qui, comme nous l’avons souhaité, doivent à terme devenir majoritaires. Autre élément de satisfaction les projets des jeunes s’étendent maintenant à l’ensemble de la zone de la communauté rurale (mairie) Talto et Saré Yoba Diéga, proche de la Guinée Bissau.


21-10-13-Tankanto--25-.JPGLe projet d'investissement d'un jeune boulanger validé l'an dernier.


 

Issa et Mamoudou se font pédagogues auprès de l’ensemble des jeunes, relayés par les responsables locaux, pour persuader les bénéficiaires de bourses d’entreprendre de respecter les délais de remboursement pour ne pas retarder les futurs prêts.

Pour les jeunes qui ont entièrement remboursé leur prêt et qui voudraient avoir un autre financement, Issa et Mamoudou leur conseillent en cas de besoin de s’adresser au Crédit Mutuel de Kolda, partenaire du projet, pour y ouvrir un compte. Dans cette optique nous allons travailler en 2015 à ce que ces jeunes entrepreneurs bénéficient par cette banque de micro crédit de prêts à taux préférentiel.


SAM 0719

Mamoudou et Issa

 

Issa nous rapporte dans son précédent rapport un autre sujet d’inquiétude local :

« La fièvre hémorragique d’ébola sévit en Guinée Conakry, et nous partageons avec ce pays une frontière qui est poreuse. Les autorités sanitaires sont sur le qui-vive et demandent aux populations d’être très vigilantes. L’existence de marchés hebdomadaires accentue les risques, puisque tous ces pays limitrophes du Sénégal se retrouvent dans ces mêmes lieux d’échanges

Tous ces messages de sensibilisation sont relayés par les radios locales, mais aussi les infirmiers jouent leur partition pour éviter cette maladie en veillant surtout à la propreté des mains et à l’alimentation.

Nous participons à notre manière à cette sensibilisation dans tous les villages où nous passons ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

 

Hébergé par Overblog