Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Durant toute la semaine à Tankanto, nous avons travaillé avec les femmes autour de la création d'une mini savonnerie artisanale.
 
  
 
 
 
 
 
Délaissant les travaux des champs et les rizières les femmes de l'association féminine, sous l'impulsion de Sanji Mané, sa présidente, suivront la formation durant cinq jours.
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 

Les deux premiers jours, ces dimanche et 19 et 20 novembre lundi ont été d'abord orientés autour des échanges de pratique.
 
Les femmes de Tankanto nous ont d'abord montré leur technique de fabrication.
 
 
La délégation accompagnée d'Issa a d'abord fait quelques achats de consommables, soude et huile de palme, sur le marché de Kolda.
 
 
 
Les étapes de la fabrication "dite " technique à chaud.
 
 
 
 
 
 
D'abord les femmes font chauffer l'huile de palme, puis on attend que l'huile passe puis à puis au "blanc".

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

On vérifie la couleur avec un papier blanc.

 

 

 

 

La farine est diluée dans de l'eau.

 

 

 

 

 

  

Lilia Traoré, l'une des deux savonnières de Tankanto effectue le mélange d'eau et de soude. 

 

 

 

Pierre, notre maître savonnier, note la composition du savon sous la dictée de Coumba Kandé, l'autre savonnière de Tankanto. 

 

 

Extrait du carnet du maître savonnier

Composition du savon: pour 2 litres d'huile, les femmes diluent 500g de farine dans 1,5 litre d'eau et utilisent 6 litres d'eau pour diluer 400g de soude. Elles y ajoutent 35g d' Omo (lessive). 

 

 

 

Après refroidissement le mélange de l'huile est versé dans la solution de soude puis brassé pendant dix minutes, on ajoute ensuite la farine diluée puis quelques minutes après la farine. Le mélange se consolide après 15 minutes de brassage.

 

 

 

Et voilà le travail


 

 

 

 

 

 

 

 Ce lundi 20 novembre le savon est partiellement durci et le moulage peut s'effectuer.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le moulage se fait à la main, et les femmes confectionnent des boules de savon de différents calibres.
 
 
 
 

Extrait du carnet du maître savonnier

Le savon est vendu sur le marché local de la communauté rurale de 50F CFA et jusqu'à 350F CFA la boule de savon de 125g. 

 

 

 

Ensuite nous appliquons la méthode de fabrication "dite " technique à froid

 

Nous appliquons avec méthode la technique qui a réussit en France avec un mélange de 4kg d'huile de palme, 534g de soude, de l'argile rouge pour colorer, 1.4l de d'eau et un peu de citronelle...

 

 

 

 

 

Pas de chance le savon prend immédiatement, le mélange soude et huile se fait difficilement, provoque des grumeaux, et la mise en moule sous la conduite de Philippe est difficile.

         Et voilà le travail, un peu décevant...


 

  

 

Pour le 3ème savon nous décidons ensemble de faire un compromis entre les deux techniques.

 

L'huile de palme est nouveau chauffée à blanc, puis mélangée à la soude diluée. Nous y introduisons de l'argile verte en plus de la farine pour colorer le savon...

 

  

 ...puis quand le mélange s'épaissit plusieurs doses de parfum concentré de menthe y sont ajoutées.

Extrait du carnet du maître savonnier

Composition du savon: pour 4 litres d'huile, les femmes diluent 500g de farine dans 1,5 litre d'eau et utilisent 6 litres d'eau pour diluer 400g de soude. Elles y ajoutent 35g d' Omo (lessive). 

 

 

 

 

 

 

 

Les 9 Kg sont brassés pendant pendant un quart d'heure avec la méthode traditionnelle ou utilisant le mélangeur mécanique amené de France.

 

 

    

 

L'appareil est vite adopté par les femmes...

 

...et "appolo", la griote de l'association.

 


 

 

Issa explique ensuite l'importance du moulage et du chemisage des moules.

 

Le savon désormais doit progressivement se durcir progressivement pendant 24h avant démoulage.

 
 
 
 
Extrait du carnet du maître savonnier
Le résultat semble satisfaisant. Les femmes ont visiblement apprécié cette séance de travail de l'après midi pour laquelle on est parti de leur connaissance et leur pratique.
 

  


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

 

Hébergé par Overblog