Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'association

Depuis plus de dix ans, l’association TANKANTO, composé d’une vingtaine de bénévoles des Pays de la Loire, soutient les projets de développement la communauté villageoise de Tankanto Escale au Sénégal. Nous avons travaillé ensemble sur de nombreux projets, programme d’alphabétisation, développement de jardins maraîchers pour les femmes, création d’une pépinière villageoise, amélioration des techniques apicoles, rénovation de la miellerie, mise en place d’un jardin potager à l’école primaire, réhabilitation du dispensaire, création d’une savonnerie artisanale…
L’ensemble de ces réalisations a donné lieu à de nombreux échanges en France et au Sénégal qui nous ont permis de nous enrichir mutuellement.    

Recherche

Situation de Tankanto

Tankanto Escale se trouve au sud du Sénégal en Haute Casamance à proximité de Kolda.
carte-casamance.JPG 

Léopold Sédar Senghor

Que survienne le voyageur porteur d’autres connaissances, d’autres expériences, ayant sur le monde visible ou invisible d’autres conceptions, d’autres avis, d’autres options, et voici que s’engage peut être le dialogue, que s’amorce une découverte mutuelle où le riche n’est pas nécessairement l’étranger, mais où les deux faces de la curiosité se rencontrent non pour un défi, mais pour un complément".

 

Catégories

14 juillet 2006 5 14 /07 /juillet /2006 15:28

Issa Mané nous a envoyé en septembre 2004 le message suivant autour du bilan du programme apicole.

Après une année 2002 moyenne le bilan de l’année 2003 s’avère positif. Grâce aux différentes missions et à la formation, nous avons pu noter les points suivants ;

  • L’amélioration du système de récolte. Les ruches en paille maintenant ne sont plus brûlées lors de la récolte et les apiculteurs ont appris à conserver le rayon de la ponte où il y a la reine pour régénérer la ruche ;
  • L’introduction de 25 ruches Keynnanes et 18 ruches langstroth ont permis d’améliorer la production récoltée (respectivement 16 et 10 kg contre 6 kg pour une ruche en paille) ;
  •  Le renforcement de l’agréage a permis, dans un souci de renforcement de la qualité. Grâce au réfractomètre les responsables apicoles ont pu éliminer les « gâteaux de miel» présentant un taux d’humidité supérieur à 20%, entraînant des risques de fermentation ;
  •  Le miel a connu moins de problèmes de cristallisation.
  • Le travail de transformation de la cire en bougies est une activité parfaitement maîtrisée aujourd’hui.
  • La rénovation de la miellerie nous a permis de travailler dans la sérénité.

 Cette dynamique professionnelle a porté ces fruits car les apiculteurs de la zone sont passés de 50 à 65 en 2 ans, et la formation profite à des auditeurs des communautés de l’ensemble de l’arrondissement de DIOULACOLON.  Les apiculteurs ont été plus impliqués dans le conditionnement et la vente de miel, celle-ci écoulant maintenant sur place près de 30% de la production.

 

 

 

 

 

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires