Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Issa Mané nous a envoyé en juillet 2005 le message suivant autour de l'impact du jardin potager.

Avec les enseignants, les élèves et certains membres du bureau des parents d'élèves, nous avons tiré le bilan qui suit :

    • Au plan pédagogique, le potager a permis d'articuler les activités de maraîchage au programme officiel; de passer de la théorie à la pratique; la première se fait en classe par le maître et la pratique sur le terrain, sous la conduite du chargé du suivi; ce qui a permis toujours aux élèves une meilleure compréhension des leçons programmées.
    •   Au plan technique, le jardin a permis l'appropriation par les élèves des termes techniques propres au maraîchage. L'installation du dispositif goutte à goutte, les techniques de protection avec les toiles constituent une nouveauté efficace. Les techniques de compostage ont beaucoup retenu l'attention des élèves et de leurs maîtres. 
    • Au plan social, le jardin a permis un meilleur transfert des connaissances, c'est à dire le réinvestissement des connaissances dans le milieu environnement de l'enfant.

Selon l'enseignant en charge de la classe de cours moyen 2e année, s'il a eu de bons résultats à l'examen du certificat d'études primaires, c'est d'une part à cause des thèmes développés dans le jardin. Les épreuves de calcul et de problème ont trait au jardin scolaire, la forme rectangulaire des planches, la production, les ventes et les bénéfices etc…

Il faut noter qu'il y'a eu 20 admis à cet examen, un chiffre jamais atteint depuis l'existence de l'école.

Au sortir du jardin potager, les élèves sont très inspirés et les leçons passent facilement.

 

En définitive, tout le monde a trouvé son compte dans ce potager de l'école; le niveau pédagogique s'améliore grâce aux cours de théorie et de pratique. Les parents, les élèves et les enseignants se ravitaillent en légumes dans le jardin.

La cantine de l'école a vu ses repas s'améliorer et la coopérative scolaire a pu tirer 16500 F des ventes des produits issus du jardin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

 

Hébergé par Overblog