Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Fin 2004 et début 2005, les deux missions sur place ont permis de travailler à la demande du comité de santé de Tankanto autour de la rénovation du dispensaire.

 


En novembre 2004, nous avons fait tout d'abord une évaluation des besoins avec les acteurs de communauté rurale.

 

Avec Pierre nous avons fait le point avec Mbagnick Djieng sur le fonctionnement du dispensaire qui couvre 82 villages et une population de plus de 14000 habitants.

  

 

 


 

 

 Le dispensaire était dans un état important de délabrement important...

Un plan de travail a été réalisé sur 3 ans avec le comité local de santé.

 

 

 

 

 

 

 

Les officiels locaux durant la réunion de travail.

 


 En février 2005, le premier travail a consisté à une rénovation globale du dispensaire.

Sous l'impulsion de Colette et d'Alain, nettoyage, peinture, achat d'équipement complémentaire est réalisé.

A la fin du chantier les acteurs sont satisfaits... mais qu'il fait chaud à Tankanto !

 

 

 


 

 

Note d'Issa Mané

L'engagement des partenaires

 

Les membres de l'association Tankanto de Machecoul ont à plusieurs reprises envoyé des médicaments au poste de santé, pour faciliter certains soins aux malades.

Durant les missions de février 2005, la rénovation partielle du dispensaire de Tankanto fut démarrée. La délégation de Machecoul a pris en charge financièrement cette opération, mais elle s'est aussi illustrée physiquement durant les travaux. En tenant compte des difficultés antérieurement signalées, l'association Tankanto a mis à la disposition du dispensaire des bouteilles à gaz chargées, des vélos pour faciliter le déplacement des relais dans les villages.

Ces même relais ont eu une formation sur la sensibilisation concernant les visites prénatales et les risques des accouchements à domicile, car les dangers sont encore là. Avec les élèves de Tankanto, les deux infirmiers membres de la dernière délégation ont donné des cours sur l'hygiène corporelle. Les conseils pratiques sur la propreté des mains étaient très bénéfiques quant on sait que le choléra sévissait en cette période dans le pays.

Des fiches matérialisant ses conseils d'hygiène, ont été distribuées aux enseignants à la maison familiale et au dispensaire.

 

Une rencontre initiée par l'infirmière de la délégation  a permis à cette dernière de s'imprégner de tous les problèmes que rencontrent les femmes en matière de santé.La rencontre a eu lieu dans une salle où les femmes venant de tous les coins de la communauté rurale, ont eu à s'exprimer librement...


 

Bienvenue à Colette 

Dans le dispensaire rénové, un accouchement a eu à la fin des travaux, et en hommage aux partenaires de Machecoul, les parents lui ont donné le doux nom de Colette.


 

 

  

En fin de séjour, au nom de l'association Denis remet quelques cadeaux et les vélos aux auxillaires de santé.

  


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

 

Hébergé par Overblog