Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Pierre et Michel ont travaillé durant leur séjour à la remise en état du château d’eau de Tankanto en arrêt depuis plusieurs années.


 
Une rencontre avec Diamba Diatta, président du comité de gestion de l’eau a permis de faire le point sur l’historique de la création du forage en 2000, de l’arrêt de son fonctionnement quelques après sa mise en route faute de financement du carburant et des frais de maintenance.

undefined

Diamba Diatta, président du comité de gestion de l’eau
 

















Une première expertise, avec Yaya Souané, responsable de l’hydraulique à Kolda, a permis de voir que le château d’eau était en parfait état de fonctionnement. Mamadou Sané, conducteur a permis de remettre la pompe en état de marche. 



Tankanto-f-v.-08-forage071.jpg




Mamadou Sané
 
















Le démarrage du château d’eau a permis d’alimenter les 6 bornes fontaines dans le village dont celles de l’école primaire et de la case de santé qui n’avait pas d’accès direct à l’eau potable…

Tankanto-f-v.-08-forage03.jpgTankanto-f-v.-08-forage13.jpg













Une borne du village avant réparation... et la joie  des enfants de l'école après la mise en service de l'eau.
 
 


A la fin de notre séjour, après plusieurs de palabres, nous avons signé un protocole d’accord précisant le rôle et l’effort de chacun: 

*L’association Tankanto Machecoul s’engage à prendre en charge les frais de remise en état du château d’eau soit 266000F CFA et la maintenance et l’entretien pour 300000F CFA de mars à décembre 2008;

*De son côté le chef de village, Kalidou Diop, s’est engagé à collecter 500F CFA auprès de chaque famille permettant ainsi de réunir une somme de 270000F CFA de mars à décembre 2008;

*Le comité de gestion de l’eau s’est engagé à trouver des alternatives (champ collectif par exemple) pour qu’en 2009 la contribution de l’association Tankanto Machecoul diminue de 100000F CFA;

*De son côté le conseil rural, a accepté du bout des lèvres, à participer aux frais d’extension du réseau d’eau.

PCR.jpg

r-union-PCR.jpg

Aboulaye Wandianga, le président du conseil rural (à droite) et les reponsables locaux durant la réunion.

 

 voir album PhotosFlipview.gif


Le forage de Tankanto
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

 

Hébergé par Overblog