Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Tankanto

Damien nous avait parlé de l’Artémise, plante qui prévient et traite le paludisme.

C’est dans cette logique que Pierre a trouvé et envoyé des graines à Issa accompagnées d’un livre  chez Kokopelli qui explique bien les qualités de cette plante, son mode de culture et d’emploi.

Pierre ajoute « qu’on pourrait imaginer que les carrés maraichers pourraient être un lieu de culture…. Tellement enthousiaste après la lecture du livre, j’en ai semé à la maison aussi pour voir comment cette plante se comporte. Elle lève bien, et je vais en repiquer dans mon jardin et sous ma serre ».

Culture d'artémisia dans le jardin de Pierre

Culture d'artémisia dans le jardin de Pierre

Pierre a contacté également Van Damme qui développe ce projet au Sénégal à travers un projet agricole représenté par le Lion Vert et l’association le Relais Sénégal. Un partenariat pourrait être envisageable  sur la zone de Kolda.

Damien nous alerte sur l’aspect suivant « L’artemisia fait beaucoup parler d’elle actuellement.

Nous sommes bloqués par les bailleurs sur le développement de l’Artemisia car ils suivent les préconisations de l’OMS qui ne reconnaît pas les pouvoirs de cette plante. Il manque en effet des études scientifiques pour prouver de son intérêt. Nous sommes donc pour le moment obligés de nous contenter de financer des études médicales. 

Il y a un véritable business autour des médicaments antipaludéens. L’artemisia pourrait mettre à mal ce business d’où les freins...
Que cela n’empêche pas les essais à Tankanto ! Les premiers résultats scientifiques sont probants ». 

 

Pour en savoir plus sur l’Artémisia annua ici et là bas!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Khady 02/05/2020 15:49

Bonjour. Je voulais les contact du maraicher à tankanto et artemesia à kolda. Merci

 

Hébergé par Overblog